Pourquoi ne pas rendre obligatoire le tiers payant chez tous les médecins ?

Pourquoi ne pas rendre obligatoire le tiers payant chez tous les médecins, dentistes et spécialistes ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Mady Denantes, généraliste et membre de la commission Inégalités sociales de santé du syndicat MG France et Claude Rambaud, présidente du CISS :

"Le tiers payant signifie que l'on n'avance pas les frais. Il s'agit d'une dispense d'avance des frais. Quand on va chez le pharmacien, on bénéficie du tiers payant puisqu'on n'avance pas les frais, on paie juste le reste à charge si on n'a pas d'assurance complémentaire, et si on présente sa carte vitale.

"Le ticket modérateur correspond au reste à charge. Chez un médecin généraliste, une consultation coûte 23 euros. Le ticket modérateur correspond aux 6 euros 90 qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale, par l'Assurance maladie obligatoire solidaire. Le ticket modérateur était censé modérer la consommation.

"Avant 2011, les médecins généralistes n'avaient pas le droit d'appliquer le tiers payant. Et grâce au combat de notre syndicat, MG France, aujourd'hui la convention autorise les médecins généralistes à pratiquer le tiers payant."

"Certains médecins pratiquent le tiers payant. Des centres dentaires pratiquent aussi le tiers payant, notamment les centres mutualistes. Si certains pratiquent le tiers payant, tout le monde peut le faire."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :