Les hémorroïdes contribuent-ils à la fermeture de l'anus ?

J'ai lu que les hémorroïdes contribuaient à la fermeture de l'anus. Dans ce cas, l'opération n'est-elle pas handicapante ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Philippe Godeberge, gastro-entérologue et proctologue :

"Si vous fermez un cercle, quoi qu'il se passe, au bout du compte vous conservez un centre. L'intérêt des plexus hémorroïdaires, c'est qu'ils peuvent s'emboîter les uns dans les autres et fermer finement le canal. Heureusement, nous sommes surdimensionnés par rapport à cela. Comme on a de la marge, on peut enlever les hémorroïdes qui, de toute façon, ne remplissent plus efficacement ce rôle. On opère les hémorroïdes car elles sont devenues trop volumineuses, extériorisées, et qu'elles ne sont plus en position physiologique. Comme nous n'enlevons pas 100% des hémorroïdes, ce qui reste est suffisant.

"Mais dans le rapport bénéfices-risques, il y a une discussion avec le patient. Par exemple pour une femme qui a déjà été opérée, qui a eu plusieurs accouchements avec des enfants de poids important, de temps en temps on peut accepter une imperfection dans le résultat pour ne pas augmenter le risque de séquelles et notamment de petits troubles de continence. Car on dit qu'il y a un risque de troubles de continence après ces interventions, même si ce risque est rare. Toutefois pour certaines professions, comme l'enseignement, ces troubles sont ingérables socialement."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :