L'ANSM décide la restriction d'utilisation d'un antibiotique

L'ANSM décide la restriction d'utilisation d'un antibiotique

L'Agence du médicament (ANSM) a décidé de restreindre l'utilisation d'un antibiotique, la minocycline, suite à la mort d'une jeune femme en raison d'un "syndrome d'hypersensibilité", a-t-elle annoncé jeudi 14 juin 2012

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

"Désormais, les spécialités à base de minocycline doivent être réservées à l'adulte ou l'enfant de plus de huit ans dans le traitement des infections (...), des souches bactériennes résistantes aux autres cyclines et sensibles à la minocycline et pour lesquelles aucun autre antibiotique par voie orale ne paraît approprié", a écrit le Pr. Dominique Maraninchi, directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), dans une lettre aux professionnels de santé.

La minocycline est un antibiotique de la famille des cyclines qui sont prescrites principalement dans le traitement de l'acné par les dermatologues ou par les généralistes, explique l'ANSM.

Le décès d'une jeune femme traitée par minocycline après la survenue d'un syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse ("syndrome DRESS") a conduit l'ANSM à engager une réévaluation du rapport bénéfique/risque de toutes les spécialités à base de minocycline.

Une analyse a montré qu'en comparaison des autres cyclines, la minocycline présente un "profil de risque défavorable" avec des risques de survenue d'atteintes auto-immunes et de manifestations d'hypersensibilité.

Le risque de survenue et la sévérité des syndromes d'hypersensibilité "semblent plus élevés" chez les personnes de peau foncée, selon l'ANSM.

Par conséquent, l'ANSM considère que le rapport bénéfice/risque de la minocycline ne reste favorable que dans un cadre restrictif d'utilisation, et décide de limiter la délivrance de ce médicament aux seuls praticiens hospitaliers.

En savoir plus :