Insomnie : les somnifères plus nuisibles que la restriction de sommeil ?

Est-il préférable pour l'organisme de prendre un somnifère ou de ne dormir que trois heures par nuit pour cause d'insomnie ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Olivier Pallanca, psychiatre et spécialiste des troubles du sommeil :

"Une insomnie chronique avec une restriction de sommeil très sévère comme trois heures (alors que l'on a besoin de 7 ou 8 heures de sommeil par nuit) a un impact néfaste à la fois sur le système cardiovasculaire, sur le psychisme (dépression, anxiété…). Il faut donc traiter.

"Si on a identifié tous les facteurs de risque potentiels, tous les modes de vie incompatibles avec le sommeil et si la personne à l'occasion d'une difficulté de vie rencontre ce type d'insomnie, il faut envisager l'hypnotique. Il faut le prendre sur quelques jours et passer cette période difficile. Mais il arrive souvent que les personnes aient l'impression de dormir trois heures alors qu'ils dorment beaucoup plus. Et l'enjeu des centres d'investigation d'insomnie est de faire la part des choses entre ce qui est perçu et ce qui est réel. Nous proposons alors l'indication de l'hypnotique."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :