In vivo : Immersion avec Marina Carrère d'Encausse

Laëtitia a été victime d'un accident de scooter à l'âge de 13 ans. Sa jambe a été très abîmée. Aujourd'hui, à 21 ans, elle doit subir une opération de chirurgie réparatrice. Marina Carrère d'Encausse va rencontrer et suivre Laëtitia, de son admission à l'hôpital au lendemain de son opération...

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Rencontre avec Laëtitia et petit tour d'hôpital

A la suite d'une double fracture ouverte à l’âge de 13 ans, Laëtitia est hospitalisée pour bénéficier d’une chirurgie réparatrice. Psychologiquement, ces chirurgies réparatrices sont dures à supporter. Difficile pour la jeune fille d’accepter cette jambe. L'opération qu'elle va subir représente donc pour elle beaucoup d'espoir. 

Avant l'opération, bilan avec l'anesthésiste

Rendez-vous une semaine avant l'opération chez l'anesthésiste, celui-ci s'informe sur son âge, son poids, mais aussi sur les éventuelles allergies qu'elle a développées afin de mieux préparer l'anesthésie. Il va mesurer la distance entre ses dents ainsi qu'entre sa thyroïde et son menton. Ces mesures serviront à faciliter la mise en place de son intubation lorsque Laëtitia sera endormie.

7h00 du matin... Laëtitia a pris sa douche à la Bétadine®, elle doit maintenant s'équiper et prendre une prémédication afin de se relaxer. Arrivée dans le bloc opératoire, l'anesthésiste l'endort et l'intube afin qu'elle puisse respirer pendant l'opération.

L'intervention chirurgicale

Après deux précédentes chirurgies, c'est une nouvelle problématique que va tenter de résoudre le chirurgien, un recouvrement cutané pour des raisons esthétiques, de confort et de douleurs et un amincissement du muscle et de l’os qui, du fait de la fracture, ont grossi. L’équipe chirurgicale vide la jambe de son sang pour travailler plus facilement.

 

Le réveil de Laëtitia

Salle de réveil avec Marina... Laëtitia est encore à moitié endormie.

Une fois réveillée et dans sa chambre, le chirurgien arrive avec l'équipe chirurgicale afin de dresser un bilan et de lui retirer son pansement. Une étape difficile, douloureuse. Mais Laëtitia nous confie qu'elle est heureuse, sa jambe lui plaît.

Déjeuner d'hôpital et bilan post-opératoire

Marina a rendez-vous avec le responsable de la restauration, visite de la cuisine de l’hôpital pour préparer le repas que Laëtitia a choisi.

Puis c'est l'heure du contrôle, le chirurgien explique à Laëtitia qu’il y aura deux phases post-opératoires : une première phase normale puis une seconde phase de cicatrisation, dite inflammatoire.

In vivo avec Michel Cymes