Faire l'amour... à gauche ou à droite ?

Faire l'amour... à gauche ou à droite ?

Dis-moi pour qui tu votes, je te dirai quel amant tu es. Selon l'étude, très sérieuse, réalisée par l'institut de sondage IFOP pour le magazine de charme Hot Vidéo, nos préférences politiques conditionneraient notre vie sexuelle. On apprend ainsi que les électeurs des deux grands partis PS et UMP sont les plus épanouis au lit, que la gauche est plus libérée tandis que le centre a une vie sexuelle plus stable et moins intense ...

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Bonne nouvelle pour François Hollande et Nicolas Sarkozy. Selon l'enquête IFOP sur les moeurs des Français et leurs orientations politiques, les plus satisfaits de leur sexualité sont les électeurs des deux grands partis, PS et UMP.

En revanche, les partis qualifiés de contestataires, le Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon, le NPA, Lutte Ouvrière ou le Front national de Marine Le Pen sont ceux qui recensent le plus de mécontents au lit. L'insatisfaction en politique conditionnerait celle sous la couette, voilà en résumé l'explication donnée par l'institut de sondage comme explication.

Sexualité stable et peu intense à droite et au centre

Autre enseignement de l'enquête : les électeurs de droite et du centre ont en général une vie sexuelle plus stable et moins intense que le reste des Français. Plus âgés, plus diplômés, ils auraient tendance à avoir moins de partenaires que la moyenne : 23 % déclarent n'avoir eu qu'un partenaire au cours de leur vie contre 18 % en moyenne chez l'ensemble des Français.

Concernant l'intensité, elle est proportionnelle à la longévité du couple et à la place qu'occupe la pratique religieuse : plus l'électeur est âgé et pieux, plus il vote à droite et moins il fait de câlins. Le nombre de rapports mesuré chez les électeurs de Nicolas Sarkozy est ainsi de 6,7 par mois contre 7,6 au PS et 7,7 à l'extrême gauche.

Les pratiques sexuelles gauche-droite

En y regardant de plus près du côté des pratiques, on constate qu'à gauche on est plus libéré. Les femmes votant pour ces partis sont plus nombreuses à avoir pratiqué la fellation qu'à droite : 79 % au PS contre 74 % pour le FN et 68 % pour l'UMP.
Serait-ce une histoire de mœurs plus ou moins rigides ? Ou d'électorat plus âgé à droite ?

Autres données croustillantes que l'on apprend dans ce sondage : les électeurs du Front de gauche sont les plus infidèles, ceux du FN ont en moyenne plus de partenaires sexuels au cours de leur vie… Enfin, la pratique de la sodomie irait de pair avec une appartenance aux extrêmes, FN et extrême gauche…

Bref un tas d'informations qui réussiront peut-être à convaincre les indécis… Si on ne sait pas pour qui voter, on connaît désormais à quelle famille sexuelle on appartient.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :