Et si c'était nos poumons ?

Et si c'était nos poumons ?

La démonstration est d'une simplicité désarmante... Avec un appareil photo, quelques grammes de colle, une grande toile et l'accès à un toit parisien, une association environnementale "rend visible l'invisible"... à savoir la pollution ambiante de nos villes.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

C'est une expérience couramment proposée par de nombreux professeurs de sciences aux collégiens : étalez sur plusieurs feuilles une substance collante qui ne perd pas son pouvoir adhésif au cours du temps (typiquement, de la vaseline), et abandonnez là quelques jours dans différents sites bien ventilés. Dès les premières heures, vous pourrez constater que d'innombrables polluants atmosphériques ont été capturés, d'autant plus rapidement que l'espace est pollué.

Tous les citoyens n’ayant pas nécessairement eu d'enseignants versés dans l’écologie et les sciences appliquées, l'association France Nature Environnement propose aujourd'hui sa version de l'expérience en vidéo, menée sur quatre jours.

L'expérience appuie la campagne pédagogique "Rendez-moi mon air", destinée à sensibiliser le grand public sur les enjeux sanitaires associés à la pollution atmosphérique.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :