Collyres : attention aux conservateurs !

Certains collyres utilisés au long cours peuvent avoir des effets délétères pour la surface oculaire. En cause : les conservateurs utilisés pour assurer la stérilité du produit.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les flacons traditionnels de larmes artificielles ou d'autres collyres multidoses contiennent souvent des conservateurs qui peuvent provoquer des effets secondaires importants : yeux rouges, irritations ou démangeaisons.

Ces conservateurs sont nécessaires pour éliminer les bactéries qui peuvent proliférer une fois le flacon ouvert et ainsi éviter le risque d'infection. Mais lorsque ces conservateurs sont appliqués régulièrement sur une longue période, ils peuvent s'attaquer à la couche superficielle de l'œil (Journal français d'ophtalmologie, Vol. 33, n° 7, sept. 2010). "Les conservateurs peuvent être irritants. Ils peuvent avoir un effet de dessèchement parce qu'ils rongent le film lacrymal. Ils peuvent aussi entraîner des réactions d'inflammation et d'allergies", explique Pr Christophe Baudouin, ophtalmologiste à l'hôpital Les Quinze-Vingts, à Paris.

Le meilleur moyen de limiter ces complications passe par la réduction du nombre d'instillations de collyres conservés, et idéalement par l'utilisation de collyres sans conservateurs, ou unidoses chaque fois que cela est possible. N'hésitez pas à en parler à votre ophtalmologiste.

EN SAVOIR PLUS