Alimentation et cancer : ni fromage ni vin ?

Et le fromage, doit-on définitivement le proscrire ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Réponses du Dr Jean-Loup Mouysset, oncologue médical :

"On ne peut pas faire de recommandation générale. Il y a des personnes pour qui il vaudra mieux l'éliminer car ils n'ont pas la capacité à digérer le lait, notamment le lait de vache. Il y a des populations nordiques qui ont des capacités jusqu'à 80 ans. Il s'agit donc d'une recommandation individuelle.

"Le vin rouge est utile au repas avec des graisses. Donc le vin rouge et le fromage en fin de repas, sont pratiquement un geste de santé. Le cancer nous confronte à notre existence. Il remet tout en question. Pour vivre, il faut quand même du bon sens et vérifier qu'il n'y a pas d'excès dans ce que l'on mange."

En savoir plus :

Questions/réponses :

  • Tout récemment, j'ai lu que les aliments anti-cancer n'existaient pas ! Que croire ?
    J'ai entendu dire que le curcuma était reconnu comme un aliment anti-cancer, est-ce vrai ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Les fruits et légumes bio sont-ils meilleurs que les autres ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Faut-il supprimer les graisses pour la cuisson des aliments ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • On sait que le lait favorise la croissance cellulaire (possibilité de cancer), faut-il définitivement arrêter d'en boire ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Réponses du Dr Jean-Loup Mouysset, oncologue médical