Urologie : polémique autour du robot chirurgical

Aujourd'hui, en cas d'opération d'un cancer de la prostate, les médecins s'appuient de plus en plus souvent sur un robot muni de plusieurs bras télécommandés pour effectuer l'intervention. Ce robot a conquis beaucoup de médecins, mais il est loin de faire l'unanimité.  Explications.

Rédigé le

Urologie : polémique autour du robot chirurgical

Le robot chirurgical Da Vinci fait polémique aux Etats-Unis, où des patients portent plainte pour des complications survenues durant leurs interventions. Une étude parue dans The Journal for Healthcare Quality parlerait même de 71 morts imputés à l'utilisation du robot dans le pays.  

Moins présent qu'aux Etats-Unis, le robot Da Vinci se développe aussi en France : une machine qui permet au chirurgien d'opérer le patient sur une console à distance grâce à des bras télécommandés. Dans les années 2000, le robot s'est rapidement imposé pour les ablations de la prostate avec cette belle promesse : plus de précision, avec moins de complications (d'incontinence et d'impuissance) et moins de journées post-opératoires. 

Mais aujourd'hui, après plusieurs années d'utilisation et avec la diversification des interventions, la supériorité affichée du robot n'a toujours pas été prouvée alors que son coût, lui, est bien supérieur à la chirurgie conventionnelle ou la coelioscopie. 

En savoir plus

Sur Alldocteurs.fr :