TOC : où en est la recherche ?

Je souffre depuis plus de trente ans de TOC et de phobies d'impulsion. La douleur psychique est extrême. Où en est la recherche ?

Rédigé le , mis à jour le

TOC : où en est la recherche ?

Les réponses avec Karim N'Diaye, chercheur à l'Institut du cerveau et de la moelle épinière :

"La recherche avance et elle est très large. Il y a des recherches sur les mécanismes du TOC, sur les mécanismes cérébraux, les mécanismes cognitifs... Il y a aussi des recherches sur la thérapeutique même si la TCC, la thérapie comportementale et cognitive fonctionne et reste efficace dans beaucoup de cas, mais on peut l'améliorer. On peut trouver des patients chez qui elle n'est pas efficace, trouver d'autres techniques, par exemple basées sur la méditation, basées sur des médicaments et la psychothérapie. Et quand les TOC sont vraiment très sévères, nous avons d'autres techniques à disposition.

"La recherche consiste à ouvrir le panel des techniques. On essaie par exemple de regarder l'effet de la stimulation cérébrale profonde, technique que l'on utilise chez les patients parkinsoniens. On insère des électrodes dans le cerveau des patients très sévères, qui ont eu des échecs thérapeutiques avec la TCC et avec toutes les formes de pharmacothérapie proposées. Ces patients sont très handicapés dans leur vie... On arrive donc au stade où on peut leur proposer d'autres approches thérapeutiques. Mais il y a un gros panel et la recherche est très active."

En savoir plus sur les TOC

Dossier :

Questions/réponses :