Qu'est-ce qu'une névralgie pudendale ?

Qu'est-ce qu'une névralgie pudendale ? Où se trouve le nerf pudendal ?

Rédigé le , mis à jour le

Qu'est-ce qu'une névralgie pudendale ?

C'est une douleur qui touche une partie intime de notre anatomie : la région du périnée.

Nous avons dans la partie basse de notre bassin quelques organes ou parties d'organes qui, comme le reste de l'organisme, possèdent des artères, des veines et des nerfs. Ce qui donne notamment la sensibilité aux organes génitaux.

Comme les premiers maîtres de l'anatomie ont décrit notre corps à une époque à laquelle on était apparement plus pudique qu'aujourd'hui, on a appelé un de ces nerfs, le nerf honteux interne. Ca a toujours beaucoup fait rire les étudiants en médecine, mais son rôle était surtout facile à mémoriser.

C'est peut-être pour cette raison qu'on a décidé de lui donner un nouveau nom, tiré du grec, il s'appelle aujourd'hui le nerf pudendal.

Ce nerf se trouve donc dans la region du périnée, entre les organes génitaux et l'anus. Comme tous les nerfs responsables de la sensibilité, s'il s'excite tout seul, il entraîne des douleurs appelées névralgies. Ca se traduit par des decharges ou des sensations de brûlures, souvent aggravées par la station assise. Ce genre de choses, si on l'a de temps en temps, n'est pas inquiétant mais certaines personnes en souffrent de façon chronique et la bien sûr c'est très handicapant.

Certains décrivent même une sensation de corps étranger dans le rectum. Il faut prendre ces douleurs au sérieux car elle peuvent s'accompagner d'autres troubles, par exemple urinaires ou sexuels.

Quand vous avez des décharges électriques dans les testicules, vous avez le droit d'avoir des problèmes de libido. Le diagnostic de névralgie pudendale est porté après avoir éliminé d'autres causes de douleurs dans la région.

Quant au traitement, il repose sur des médicaments adaptés à la douleur neuropathique, une stimulation transcutanée du nerf tibial postérieur, des infiltrations, l'injection de produits, visant à anesthésier le nerf responsable, mais aussi des psychothérapies brèves et en dernier recours la chirurgie. Rien que de penser à des piqûres dans la region, ca fait déjà mal !

En savoir plus :

Sponsorisé par Ligatus