Presbytie et baisse de l’audition

On connaît bien la presbytie, beaucoup moins la presbyacousie. Il s’agit de signes liés à l’âge : les baisses de la vue et de l’audition. Que faire pour ne pas les aggraver ? Comment retrouver le confort de lire sans froncer les sourcils et ne pas faire répéter ?

Rédigé le , mis à jour le

Presbytie et baisse de l’audition
Presbytie et baisse de l’audition
Sommaire

La presbytie

Michel Cymes explique la presbytie.

Obligé de tendre les bras pour lire le journal ? C’est peut-être les signes de la presbytie…

Avec l’âge, le cristallin de l’œil perd de sa souplesse et peut rendre la vue trouble.

Il est donc conseillé de porter des lunettes pour soulager les efforts des yeux trop importants.

Attention à ne pas se rendre trop tard chez l’ophtalmologiste, la presbytie apparaît en moyenne à l’âge de 45 ans.

En savoir plus : Troubles de la vue : et si c’était un glaucome ?

La baisse de l'audition

Qu'est-ce que la presbyacousie ?

Toutes les cellules ne se renouvellent pas forcément et c’est le cas de celles responsables de l'audition.

La baisse de l'audition avec l'âge, ou presbyacousie, peut être compensée par des prothèses, partiellement remboursées par la Sécurité sociale. Actuellement 40 % des plus de 65 ans sont touchés par la presbyacousie.

L'adaptation à ces appareils peut prendre du temps, il faut donc traiter les troubles auditifs au plus tôt.

En savoir plus :