Pourra-t-on un jour diagnostiquer un cancer avec une prise de sang ?

Pourra-t-on diagnostiquer un cancer avec une prise de sang ?

Rédigé le , mis à jour le

Pourra-t-on un jour diagnostiquer un cancer avec une prise de sang ?

Les réponses avec le Dr Karim Fizazi, cancérologue et chef du département médecine oncologique de l'Institut Gustave-Roussy (Villejuif) :

"À l'heure actuelle, on est capable de mettre en évidence dans une prise de sang les cellules tumorales circulantes. C'est pour le moment un processus assez compliqué et coûteux que l'on peut utiliser chez des hommes et des femmes qui ont déjà un cancer. Cela permet de suivre l'évolution de certains cancers. Ces patients ont souvent déjà des métastases et on peut ainsi vérifier si le cancer répond aux traitements ou si au contraire, il est en train de progresser. Dans ce cas, il faut changer de traitement. Peut-être qu'à terme on pourra utiliser ces techniques quand elles se seront affinées et qu'on sera capable de trouver quelques cellules pour savoir si quelqu'un a ou non un cancer ou éventuellement s'il va métastaser.

"Les marqueurs tumoraux sont des protéines que l'on détecte dans le sang. On l'utilise depuis 20 ans. Ce dispositif est très intéressant car il nous permet de savoir si un cancer est grave ou pas au moment de la prise en charge. Ces marqueurs sont parfois très élevés ou peu élevés. Ces marqueurs permettent de savoir si le patient est en rémission ou non. Si le marqueur est revenu à la normale ou non après le traitement, et de diagnostiquer une rechute. Ces marqueurs sont utiles après le diagnostic. Un débat existe sur un des marqueurs qui est le PSA dans le cancer de la prostate pour savoir si on peut s'en servir pour le dépistage. Mais on se sert surtout de ces marqueurs après le diagnostic."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

* Les réponses avec le Dr Karim Fizazi, cancérologue et chef du département médecine oncologique de l'Institut Gustave-Roussy (Villejuif)