Pourquoi ne reconnaît-on pas toujours un proche en dépression ?

Pourquoi l'entourage ne se rend-il pas toujours compte qu'un proche est touché par la dépression ?

Rédigé le , mis à jour le

Pourquoi ne reconnaît-on pas toujours un proche en dépression ?

Les réponses avec le Dr Florian Ferreri, psychiatre à l'hôpital Saint-Antoine (Paris) :

"Les symptômes (tristesse, repli sur soi, difficultés de sommeil…) sont des désagréments que l'on a tous éprouvés un jour ou l'autre. Du coup les personnes ont du mal à attribuer ces difficultés à une dépression. Il n'y a pas de signes pathognomoniques, c'est-à-dire pas de signes spécifiques de la dépression."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

* Les réponses avec le Dr Florian Ferreri, psychiatre à l'hôpital Saint-Antoine (Paris)

Sponsorisé par Ligatus