Les médecins connaissent-ils toutes les interactions médicamenteuses ?

La plupart des médecins ne connaissent pas les interactions : pourquoi ? Les sites Internet répertoriant les interactions entre les différents traitements sont-ils fiables ?

Rédigé le , mis à jour le

Les médecins connaissent-ils toutes les interactions médicamenteuses ?

Les réponses avec le Pr Alain Astier, chef du service pharmaceutique de l'hôpital Henri Mondor (Créteil) et avec le Dr Jean-Baptiste Beuscart, gériatre :

"Il est vrai que la plupart des médecins ne connaissent pas les interactions. Les interactions sont un sujet compliqué, les médecins ne connaissent pas toutes les interactions parce qu'il y en a énormément. Selon les différentes sources que l'on consulte, notamment les grandes références internationales, on peut arriver à 30.000 interactions. Très clairement, on ne les connaît pas toutes. On connaît surtout celles qui ont un retentissement clinique et celles auxquelles on a déjà été confronté au cours de son expérience ou sur lesquelles on a eu une formation. Souvent les médecins connaissent des interactions, celles qu'ils pratiquent mais ils ne les connaissent pas toutes. C'est impossible."

"Souvent pour les prescriptions hospitalières, il y a des aides à la prescription. Et si on mélange des médicaments que l'on ne devrait pas, il y a un message d'avertissement. On ne peut pas tout savoir, tout connaître. Le vrai problème se situe dans l'automédication. Quand le médecin sait ce que prend le patient, on peut éviter les soucis, mais quand il ne le sait pas, que le patient ne l'informe pas, qu'il ne rend pas compte de ce qu'il prend… Il peut y avoir de gros problèmes."

En savoir plus sur les interactions médicamenteuses

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus