Les antennes relais : responsables de maux de tête ?

Les antennes relais peuvent-elles être la cause de maux de tête persistants ?

Rédigé le

Les antennes relais : responsables de maux de tête ?

Les réponses du Dr Catherine Begnis, médecin généraliste - membre de l'ASEF, et du Pr. Jean-François Lacronique, professeur de santé publique :

"Il est indéniable qu'une partie importante de la population se plaint d'effets (acouphènes, maux de tête, insomnies, troubles de la concentration…). La difficulté que l'on a, c'est qu'il y a peu de choses qui soient spécifiques. Il n'existe pas de symptômes spécifiques. Quand on cherche à savoir si les symptômes perdurent lorsque les antennes sont coupées (étude de provocation), on ne trouve pratiquement jamais d'arrêt des symptômes. La vue d'une antenne peut être capable de déclencher des symptômes."

"Pour l'étude de l'ASEF, nous avons chercher à savoir si les symptômes disparaissaient quand les personnes partaient. Spontanément les gens nous disaient qu'ils avaient moins de symptômes quand ils partaient au travail. 78 % des gens ont également répondu que les symptômes disparaissaient quand ils s'éloignaient de leur domicile."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Acouphènes, troubles du sommeil, problèmes de concentration… ces symptômes sont-ils causés par la proximité des antennes relais ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • J'ai dû changer mes filles d'école : une antenne a été installée à 100 mètres de la maternelle. Le principe de précaution n'est-il pas obligatoire ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • À la fac de médecine, on nous apprend que les ondes de téléphonie mobile ne sont pas ionisantes, c'est-à-dire non dangereuses. Est-ce totalement vrai ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses du Dr Catherine Begnis, médecin généraliste – membre de l'ASEF, et du Pr. Jean-François Lacronique, professeur de santé publique

Sponsorisé par Ligatus