La testostérone, le nouvel élixir de vérité ?

Hormone du mâle par excellence, la testostérone est synonyme de virilité et de puissance. Plus étonnant, elle pourrait être aussi synonyme d'honnêteté. C'est ce que dévoile une étude allemande, publiée le 10 octobre 2012, dans la revue américaine en ligne de la Bibliothèque publique scientifique, PloS One. Dans une situation de jeu, les hommes mis sous testostérone mentaient moins que leurs homologues sous placebo.

Rédigé le

La testostérone, le nouvel élixir de vérité ?
La testostérone, le nouvel élixir de vérité ?

Sécrétée essentiellement par les testicules, la testostérone est à l'origine des attributs de la virilité : elle augmente la masse musculaire et la libido et favorise l'apparition des poils, mais aussi de la calvitie. Souvent pointée du doigt comme la cause de l'agressivité et des comportements masculins à risque, elle pourrait aussi conditionner des comportements sociaux, comme l'honnêteté.

C'est que révèle une étude menée par des chercheurs allemands sur quatre-vingt-onze hommes bien portants qui pourrait en étonner plus d'un.

Une application cutanée d'un gel de testostérone ou d'un placebo était réalisée en double aveugle (ni le patient, ni le médecin ne savaient si le gel comportait de la testostérone) respectivement chez 46 et 45 hommes. Après avoir vérifié que les taux dans le sang de testostérone étaient plus élevés chez les hommes sous traitement, le jeu pouvait commencer.

Les hommes volontaires étaient placés dans des box isolés où ils avaient pour consigne de lancer un dé plusieurs fois et de reporter tout les chiffres tombés dans un ordinateur. Plus leur score était haut, plus ils gagnaient de l'argent en récompense.

Le Pr. Bernd Weber, neuroscientifique à l'université de Bonn, précise : "l'expérience même était réalisée dans des conditions où le sujet avait la possibilité de mentir". Il ajoute : "grâce à l'utilisation de box séparés, personne n'était en mesure d'affirmer si les hommes rentraient leur véritable score dans l'ordinateur ou un score plus élevé afin de gagner plus d'argent."

Mais ce que les volontaires ne savaient pas : les chercheurs pouvaient ultérieurement déterminer s'ils avaient ou non menti. Le Pr. Weber explique : "statistiquement, lors d'un lancer de dé la probabilité d'obtenir n'importe quel chiffre est la même. Donc si un sujet n'obtient que des chiffres élevés, c'est une indication claire de sa tricherie".

C'est en comparant, le nombre de triche au taux sanguin de testostérone que les chercheurs ont été le plus surpris : les hommes sous testostérone mentaient significativement moins que leurs homologues sous placebo.

Selon les chercheurs, l'honnêteté des hommes sous testostérone est expliquée par leur fierté et le besoin de renvoyer une image positive de soi. Et pour quelques euros, les hommes ne sont pas prêts de les abandonner.

Source : "Testosterone Administration Reduces Lying in Men", PloS One, 10 octobre 2012

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus