La désensibilisation est-elle conseillée en cas de rhinite allergique ?

En cas avéré de rhinite allergique, une désensibilisation est-elle conseillée ?

Rédigé le , mis à jour le

La désensibilisation est-elle conseillée en cas de rhinite allergique ?

Les réponses avec le Dr Florence Trébuchon, allergologue :

"Les seules désensibilisations qui ont fait la preuve de leur efficacité dans les études validées sont les désensibilisations pour les acariens et pour les pollens, essentiellement les pollens de graminées, les arbres comme le bouleau, le frêne, les cyprès et également les herbacés… En revanche pour les animaux, l'efficacité de la désensibilisation n'est pas au rendez-vous.

"Dans le passé, on disait qu'on ne pouvait pas désensibiliser les gens poly-allergiques mais c'est faux. Aujourd'hui des gens peuvent avoir plusieurs allergies mais ils sont gênés par une chose. Quand la rhinite dure toute l'année, les acariens sont souvent responsables. Quand la rhinite est saisonnière, le pollen est responsable… S'il y a une gêne prédominante, on peut désensibiliser pour cet allergène précis. Et si l'allergène est responsable de la rhinite, on a de bons résultats. Mais il est très important d'évaluer rapidement l'efficacité de la désensibilisation. Et si elle n'est pas au rendez-vous, il faut se tourner vers un ORL pour détecter d'autres pathologies ORL qui expliquent les problèmes persistants."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus