Infarctus : doit-on réaliser des tests à partir d'un certain âge ?

Doit-on demander un bilan ou un test particulier à partir de tel ou tel âge ? Et à quelle fréquence ?

Rédigé le , mis à jour le

Infarctus : doit-on réaliser des tests à partir d'un certain âge ?

Les réponses avec le Pr. Jean-Guillaume Dillinger, cardiologue à l'hôpital Lariboisière (Paris) :

"Il est important de diagnostiquer les facteurs de risque et les prendre en charge. À partir d'un certain âge, on a tous de petites plaques de cholestérol qui peuvent se rompre et faire un infarctus. Il faut donc faire des tests à partir d'un certain âge : 50 ans pour l'homme, 60 ans pour la femme. Mais parfois on fait un infarctus trois semaines après des tests d'effort et des examens qui étaient normaux. Les tests ne préviennent pas d'un accident. C'est vraiment le contrôle des facteurs de risque qui est important."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :

  • Mon infarctus a été diagnostiqué comme "problème gastrique" par trois médecins ! Comment peut-on les confondre ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • À quoi servent les deux prises de sang faites à 6 heures d'intervalle ? Ce test est-il vraiment fiable pour s'assurer qu'il n'y a pas eu d'infarctus ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Un infarctus avec arrêt cardiaque de plusieurs minutes provoque-t-il forcément des lésions au cerveau ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. Jean-Guillaume Dillinger, cardiologue à l'hôpital Lariboisière (Paris)


Sponsorisé par Ligatus