Est-ce le VIH ou son traitement qui provoque les troubles neurocognitifs ?

Est-ce la maladie ou son traitement qui provoque les troubles neurocognitifs ? Les réponses avec le Dr Marina Karmochkine, médecin immunologiste.

Rédigé le , mis à jour le

Est-ce le VIH ou son traitement qui provoque les troubles neurocognitifs ?

"Cette question est très débattue actuellement. On sait que le virus du sida va se cacher au niveau du cerveau. Et avant les trithérapies, beaucoup de personnes séropositives avaient des démences qui étaient liées au VIH. Globalement, quand les personnes séropositives sont en succès thérapeutique, il n'y a pratiquement plus de troubles neurocognitifs.

"Aujourd'hui, on pense que le plus important, c'est le succès thérapeutique. Et parmi tout notre arsenal thérapeutique, l'un des médicaments est très efficace, très puissant qui passe au niveau cérébral et qui peut donner des effets secondaires neuropsychiques. Dans ce cas, on en parle et on le change."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus