DMLA : où en est la recherche ?

Où en est la recherche sur la DMLA ?

Rédigé le , mis à jour le

DMLA : où en est la recherche ?

Les réponses du Pr. Alain Gaudric, ophtalmologiste à l'hôpital Lariboisière (Paris) :

"Il y a énormément de travaux de recherches, précisément sur la forme atrophique. Il faut d'abord comprendre pourquoi on aboutit à l'atrophie de la macula. Est-ce que la maladie est principalement dans un défaut de fonctionnement des photorécepteurs ou dans les couches de cellules qui sont derrière les photorécepteurs qu'on appelle l'épithélium pigmentaire de la rétine ?

"Les différents mécanismes moléculaires en jeu dans la phototransduction, c'est-à-dire dans la transformation de la lumière en impulsion électrique, sont étudiés. Différents systèmes moléculaires enzymatiques qui conduisent à cette phototransduction sont également étudiés. Mais pour le moment, il n'y a pas de piste très productive pour empêcher la dégénérescence maculaire sèche.

"On en parle de plus en plus parce que la population vieillit et que clairement la prévalence augmente avec l'âge et d'autre part, peut-être aussi parce qu'il y a des traitements efficaces, ça devient plus légitime d'en parler en quelque sorte. C'est difficile d'en parler si on n'a rien à offrir au patient. Si on a un traitement à offrir, ça vaut la peine."

En savoir plus :

Questions/réponses :