Comment reconnaît-on une ovulation avec la courbe de température ?

Comment savoir qu'on est en période d'ovulation à l'aide d'une courbe de température ? Cette méthode est-elle fiable ?

Rédigé le , mis à jour le

Comment reconnaît-on une ovulation avec la courbe de température ?

Avant de répondre il faut rappeler que l'ovulation correspond à la libération par l'ovaire d'un ovule qui va ensuite cheminer dans les trompes pour y être éventuellement fécondé par un spermatozoïde. Cette ovulation se produit au quatorzième jour du cycle menstruel.

Mais comme on n'a pas forcément un calendrier dans la tête, on peut aussi déterminer la date de l'ovulation en observant ses courbes de températures. Ca peut être très utile pour optimiser ses chances de concevoir un enfant.

Pour que cette méthode soit fiable, la température doit être prise dès le premier jour des règles, tous les matins au réveil et avec le même thermomètre pour éviter les variations.

On obtient alors une courbe. Il y a un premier plateau légèrement au-dessous de 37°C qui correspond à la phase dite folliculaire. Puis après l'ovulation, la température monte de 0,2 à 0,5 degrés et forme un second plateau qui correspond à la phase dite lutéale. Cette hausse de la température est due à la production d'une hormone, la progestérone. L'ovulation se produit donc quand la courbe de température remonte.

A partir du 27e ou 28e jour, si la température se maintient au-dessus de 37°C,  il est probable que vous soyez enceinte, ce qu'il faut confirmer en faisant un test de grossesse. Si en revanche, elle redescend sous les 37°C, c'est un nouveau cycle qui recommence.

L'analyse des courbes de températures est donc un moyen fiable pour connaître sa période d'ovulation. Pour plus de précision, il vaut mieux répéter l'opération sur plusieurs cycles.

En savoir plus :

Sponsorisé par Ligatus