Cancer du poumon : le dépistage ?

Quand on est fumeur depuis quelques années, quels signes doivent alerter et conduire à aller passer une radio des poumons ?

Rédigé le

Cancer du poumon : le dépistage ?

Les réponses avec le Dr Philippe Girard, pneumologue à l'Institut mutualiste Montsouris :

"Le cancer du poumon, comme d'autres tumeurs, peut ne donner aucun symptôme pendant très longtemps. D'ailleurs, cela induit le dépistage. Le dépistage est à la mode dans d'autres cancers, mais celui du cancer du poumon reviendra peut être plus à la mode. Actuellement, il ne faut pas en faire, mais c'est peut être en train de changer. Donc il n'y a pas de symptôme du tout et on peut avoir un cancer du poumon. Ensuite les symptômes qui alertent sont très banals : la toux. Mais là encore, chez un fumeur, la toux est très banale. Après il y a des symptômes plus inquiétants. Quand on crache du sang, c'est un peu différent. Et puis, il y a les symptômes des métastases qui révèlent une tumeur ou des compressions des gros troncs.

"Le dépistage s'adresse à des gens qui n'ont rien, mais qui peuvent faire partie d'une population à risques, par exemple les fumeurs. Les recommandations actuelles sont de ne pas faire de dépistage avec la radio des poumons. En tout cas, pas de dépistage de masse. Mais c'est peut être en train de changer parce que la radio des poumons n'est peut être pas assez sensible. Elle ne voit pas assez les petites choses. C'est peut être aussi en train de changer avec le scanner. C'est tout récent. Il y a quelques mois je n'aurais pas conseillé à un patient de passer un scanner pour le dépistage. C'est encore loin d'être une recommandation mais le scanner commence à montrer de petites choses. Et il y a de petits indices qui font penser que peut être cela permettrait au bout du compte de faire diminuer la mortalité par cancer du poumon.

"Le dépistage a été fait et a été extrêmement efficace pour la tuberculose. Pour le moment les données scientifiques montrent qu'un basculement pour le dépistage du cancer du poumon ne sert à rien car on ne le fait pas bien."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses sur Allodocteurs.fr :

  • Au bout de combien d'années d'arrêt du tabac la probabilité d'avoir un cancer du poumon devient-elle la même que pour un non-fumeur ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • On entend dire que le cancer du poumon n'est pas guérissable et que les traitements sont seulement palliatifs. Est-ce vrai ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Quelle est la différence entre une tumeur et un nodule pulmonaire ? Faut-il toujours opérer un nodule ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Dr Philippe Girard, pneumologue à l'Institut mutualiste Montsouris