Benzodiazépines : arrêt de commercialisation du Rohypnol®

Le laboratoire Roche a décidé de ne plus commercialiser son médicament Rohypnol®. Un arrêt qui prend effet immédiatement pour les boîtes de 100 comprimés destinées aux établissements de santé et à compter du 30 septembre 2013 pour les boîtes de 7 comprimés destinées aux pharmacies. Pourquoi une telle décision ? Les explications.

Rédigé le

Benzodiazépines : arrêt de commercialisation du Rohypnol®
Benzodiazépines : arrêt de commercialisation du Rohypnol®

Le médicament Rohypnol®, une benzodiazépine prescrite en cas de troubles sévères du sommeil, ne sera plus commercialisé par le laboratoire Roche. Un clap de fin pour ce médicament hypnotique qui avait obtenu une autorisation de mise sur le marché le 24 décembre 1984.

Abus et usages détournés

Si cet arrêt de la commercialisation du Rohypnol® n'est pas "lié à des problèmes de sécurité sanitaire", précise l'ANSM dans un communiqué, cette décision aurait été motivée par des abus chez les toxicomanes et un usage détourné trop fréquent, "associés à un trafic".

Le flunitrazépam figurait depuis 2008 sur la liste des traitements susceptibles de faire l'objet de mésusage, d'usages détournés ou abusifs. L'inscription du nom du pharmacien sur l'ordonnance et la mise en place d'un protocole avaient alors été rendues obligatoires pour cette molécule, l'une des "plus retrouvées sur les ordonnances suspectes de falsification présentées aux pharmaciens d'officine". Mais si ces mesures ont permis de "restreindre fortement les abus et détournements du Rohypnol®", selon l'Agence du médicament, elles n'ont pas suffi à arrêter le phénomène chez les toxicomanes.

Les patients actuellement sous Rohypnol® sont invités "au cours de leur prochaine consultation, à voir avec leur médecin les modalités à mettre en place pour le sevrage de leur traitement".

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :