Aidants familiaux : comment agir face à l'agressivité d'un malade ?

Comment agir face à l'agressivité physique d'un malade envers le personnel ou les autres patients ? Quelle attitude adopter ?

Rédigé le , mis à jour le

Aidants familiaux : comment agir face à l'agressivité d'un malade ?

Les réponses avec le Dr Marie Sarazin, neurologue à l'hôpital La Pitié-Salpêtrière (Paris) :

"Que ce soit en institution, ou en famille, il y a 3 mots-clés : rester calme le plus que possible, être patient car il faut répéter les choses… et une régularité. Plus les choses sont régulières dans la journée, plus ça va être compris plus facilement par le patient. Parfois les soignants sont confrontés à des patients hostiles, parce qu'ils vivent ça de manière intrusive. Par exemple, il n'est pas facile pour un patient d'accepter qu'on lui fasse sa toilette. Les soignants doivent essayer de trouver des moyens annexes. On conseille notamment de mettre une musique agréable. Cela va permettre au soignant de vivre l'acte de soin différemment. Il va être distrait par la musique. Il faut aussi connaître l'histoire du patient, savoir d'où il vient, quelle était sa dynamique…  pour essayer de mieux comprendre la manière dont il exprime les symptômes."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Ma grand-mère est atteinte d'Alzheimer. Qu'elle ne me reconnaisse plus est une situation très difficile au quotidien. Que faire pour l'aider ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Le déni de mon mari concernant sa maladie est compréhensible. Mais comment expliquer celui des amis ou du reste de la famille ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Dr Marie Sarazin, neurologue à l'hôpital La Pitié-Salpêtrière (Paris)