Afrique du Sud : fitness en plein air contre l'obésité

Cela ressemble à une aire de jeux pour enfants. Un coin de verdure, fleuri de jeux en plein air, multicolores et ludiques. Sauf qu'à la place des enfants, jouent des adultes… en surpoids.

Rédigé le , mis à jour le

Afrique du Sud : fitness en plein air contre l'obésité
Afrique du Sud : fitness en plein air contre l'obésité

L'Afrique du Sud vient d'inaugurer sa première salle de fitness, en plein air, et accessible gratuitement à toute la population. L'objectif : "fournir une solution contre l'obésité, pour les personnes n'ayant pas les moyens de s'offrir un abonnement à une salle de gym", explique Tim Hogin, le directeur de Green Outdoor Gyms, dont le concept consiste à proposer aux municipalités des équipements de plein air dignes des meilleures salles de fitness, mais résistants aux intempéries.

Fitness en plein air ©Pulane Tladi of Showme Soweto

Le sport, un luxe en Afrique du sud

Car la salle de sport reste un luxe inaccessible au plus grand nombre en Afrique du Sud. Les prix sont généralement prohibitifs pour beaucoup de gens. 329 rands par mois (31,35 euros), l'équivalent d'un mois de loyer pour certains habitants de Soweto, par exemple.

Cette township noire, quartier le plus célèbre du pays et qui abrite 1,7 million d'habitants près de Johannesbourg, la capitale, a donc financé et installé il y a un mois une salle de musculation hors les murs, dans l'éco-parc Petrus Molefe. Dix machines pour travailler les pectoraux ou les fessiers. Mais surtout, la municipalité y a surtout vu un outil pour lutter contre l'obésité.

Un pays malade de ses kilos

La culture du fast-food et des déplacements en voiture sont en train de faire de l'Afrique du Sud une nation d'obèses, en passe de rattraper les Etats-Unis. 65,4 % des Sud-Africains sont en surpoids, contre 70 % des Américains et il y a 31,3 % d'obèses en Afrique du Sud, contre 33 % aux Etats-Unis, selon les données de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Pour les entreprises comme Green Outdoor Gyms, le marché est prometteur. La ville du Cap, au sud du pays, a commencé à s'équiper en 2011, faisant construire des stations de musculation sur le front de mer des localités balnéaires aisées de la côte atlantique, avant d'envisager de prolonger l'expérience ailleurs.

D'après AFP

En savoir plus