Obésité : un médicament provisoirement suspendu

Les autorités sanitaires françaises ont recommandé aux médecins de ne plus prescrire de sibutramine, l’un des derniers médicaments contre l’obésité encore disponible en France, en raison des risques de complications cardio-vasculaires. Les explications en images avec le Dr Boris Hansel, endocrinologue à l'hôpital La Pitié-Salpétriêre.

Rédigé le

Obésité : un médicament provisoirement suspendu

En savoir plus

Dans les médias :

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :