1. / Sexo
  2. / Troubles sexuels
  3. / Ejaculation précoce

Ch@t : Ejaculation précoce

Ch@t du 18 octobre 2010 : Avec les réponses d'Anaïs Charney, sexothérapeute et des docteurs Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue et Yves Ferroul, médecin sexologue.

Rédigé le , mis à jour le

Ch@t : Ejaculation précoce
Ch@t : Ejaculation précoce
Sommaire

Les réponses du Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue

  • Dès que mon compagnon a éjaculé ! Il ne peut plus avoir une autre éjaculation après. Est-ce normal ?

Oui, c'est normal. Ce temps de latence entre deux éjaculations s'allonge avec l'âge. Mais même à 20 ans il faut un peu de temps avant de pouvoir recommencer.

On peut avoir ce type de problème à tout âge. Il est plus fréquent d'avoir une éjaculation précoce quand on est jeune, et plus retardée quand on est moins jeune, après 45 ans.

  • Dans tous mes rapports avec mon compagnon j'éjacule très rapidement (parfois même avant la pénétration) et aussi lorsque que je me masturbe ! Que dois-je faire ?

Vous avez une éjaculation ante-portas. Il faudrait pouvoir prendre des médicaments pour retarder ce débordement. Ces médicaments sont à base d'anti-dépresseurs. Consultez un sexologue pour pouvoir apprendre à rééduquer le reflexe éjaculatoire pour que l'éjaculation soit moins rapide.

  • Mon copain est précoce en général sauf quand on rentre de soirées arrosées... Est-ce normal ? Pourquoi l'alcool agit ainsi ?

Oui, l'alcool retarde l'éjaculation mais c'est un mauvais système dans la mesure où on s'habitue à la dose et qu'il faudrait augmenter à chaque fois, d'où l'intérêt d'opter pour de vrais traitements plutôt que de compter sur l'alcool.

  • Il y a quelques semaines j'ai rencontré un homme avec qui j'ai eu des relations sexuelles mais j'ai remarqué qu'il me demandait lors de nos relations d'arrêter un moment la relation puis on reprenait quelques secondes plus tard. Est-ce un signe ?

Il est probable qu'il a mis en place une sorte de "stop and go" pour retarder son éjaculation.

  • Je voudrais savoir si certaines positions peuvent retarder l'éjaculation ?

Oui plus ou moins, en particulier quand l'homme est allongé avec sa partenaire sur lui.

  • Une hyperparathyroïdie peut-elle être la cause d'un problème d'éjaculation prématurée chez un homme qui n'avait pas de problèmes auparavant ?

Habituellement non, ce sont deux phénomènes différents. Mais malgré le problème de thyroïde, on peut traiter l'éjaculation précoce.

  • Porter un anneau à la base de la verge pourrait-il aider à retarder l'éjaculation ?

Ces anneaux sont fait pour renforcer l'érection, la plupart du temps ça ne retarde pas l'éjaculation.

C'est indispensable qu'il puisse consulter pour pouvoir retarder son éjaculation trop rapide (pour vous), même si elle n'est pas obligatoirement précoce.

  • Peut-on savoir si on est éjaculateur précoce quand on n'a pas encore eu de relations sexuelles ?

Non c'est difficile, parce qu'on en juge lors d'un rapport avec pénétration, la masturbation ne suffit pas à le savoir.

Quand c'est inférieur à 2 minutes de pénétration.

  • Pourquoi mon mari arrive-t-il à maitriser son éjaculation dans une position et pas dans d'autres ?

En général on arrive à mieux contrôler l'éjaculation quand on est dans une position plus confortable, par exemple l'homme sur le dos.

Le viagra® est fait pour renforcer l'érection, quelquefois il peut retarder l'éjaculation, mais ce n'est pas une méthode pour retarder l'éjaculation.

  • Question économique : combien coute une consultation chez un sexologue sachant que cette consultation n'est sans doute pas remboursée ?

Le prix de la consultation dépend de la personne consultée : entre 60 et 130 euros. Remboursé si c'est un médecin qui a des feuilles de remboursement, et on si c'est un psychologue par exemple.

  • Est-ce que le fait de se masturber plusieurs fois par jour entraîne une éjaculation plus précoce ou cela aide-t-il ?

Ni l'un ni l'autre. Si on a éjaculé peu de temps avant, cela peut être plus long à venir la deuxième fois, mais ce n'est pas une bonne méthode.

  • Y a-t-il des exercices pour faire durer son éjaculation ?

Oui il existe plusieurs types d'exercices, comme le "stop and go" (qui peut être frustrant pour la partenaire), le "squeezing" (pincement au niveau du frein). Ce qui marche le mieux est la méthode sexo-corporelle que l'on peut apprendre avec certains sexologues.

  • Depuis mes 50 ans je me trouve beaucoup plus sensible émotionnellement et j'ai l'impression que cela a amené cette hypersensibilité à mon problème d'éjaculation précoce , y a t-il une solution ?

50 ans est une étape qui peut fragiliser le terrain émotionnel, d'où la nécessité de ne pas laisser le symptôme s'installer et de se faire aider par votre médecin ou spécialiste dans ce domaine.

  • Après une circoncision due a un phimosis, je viens beaucoup plus vite qu'avant que puis-je faire ?

Cela a sans doute modifié vos points de repères, sachez cependant qu'il y a autant d'hommes éjaculateurs précoces circoncis que non circoncis, donc si le problème s'est installé il faut vous faire aider pour modifier le réflexe éjaculatoire.

  • J'ai découvert que mon mari me trompait et je lui ai dit, on était sur le point de se séparer, on est toujours ensemble, on essaye de recoller les morceaux mais sur le plan sexuel, au départ il était complètement bloqué même pas d'érection, maintenant plus ou moins mais avec éjaculation rapide.

Il est probable que le climat que vous décrivez à dû le stresser donc majorer son réflexe d'éjaculation rapide, d'autant si les rapports étaient plus rares.

  • En quoi consiste la méthode sexo-corporelle ?

Une méthode de respiration par le ventre et de mouvements du bassin.

  • Est-ce normal de ne pas pouvoir avoir d'éjaculation et d'orgasme si on est sous antidépressseurs ?

L'anti-dépresseur a tendance à retarder l'éjaculation donc c'est logique que ce soit plus difficile mais cela ne doit pas la supprimer.

  • Il a été dit à mon compagnon qu'il présentait un frein court. Y a t-il un lien avec la durée des rapports, et le cas échéant, que peut-on y faire ?

Non il n'y a pas de corrélation. Le problème reste identique, il faut consulter.

  • Existe t-il une relation entre la forme du pénis (pénis courbé) et l'éjaculation précoce ?

Pas du tout. La courbure de la verge n'induit pas obligatoirement une éjaculation rapide. Il vaut mieux s'occuper de cette éjaculation rapide plutôt que de la forme de la verge.

  • Mon mari souffre d'éjaculation précoce depuis 10 ans et moi je souffre de cette situation, mon envie sexuelle disparait, que faire ?

Il faut ammener votre mari à consulter... Un message dit sur un ton positif passe toujours mieux qu'une plainte. Vous pourriez par exemple dire "tu m'as donné beaucoup de plaisir, si cela avait duré encore plus longtemps, cela aurait été meilleur". Certains hommes apprécient de pouvoir faire un bilan clinique à partir de la quarantaine, et donc sous couvert de cet alibi, il peut accepter d'aller voir un andrologue, oui bien... que vous puissiez manifester sans plainte mais affirmation que vous êtes frustrée et que c'est son rôle aussi de tenir comte de votre frustration.

  • Que pensez-vous de la méthode dite d'injaculation ?

Je suppose que vous parlez du moyen d'une éjaculation rétrograde (dans la vessie), cela est dû à des maladies mais ce n'est sûrement pas une méthode d'apprentissage.

  • Le fait de regarder des films à caractère pornographique avant et pendant l'acte entraîne-t-il une augmentation des chances d'éjaculation précoce du fait de l'excitation que cela provoque ?

Oui cela peut la majorer. Plus l'excitation est forte, plus l'éjaculation risque de venir vite.

  • Avoir des relations espacées est-il une cause de l'éjaculation précoce ?

Ce n'est pas une cause, mais cela favorise l'éjaculation précoce.

  • Est-ce que le fait de ne pas pouvoir décalotter mon gland accélère l'éjaculation ?

Si votre corps s'est habitué à cette sensation, oui... mais ce n'est pas automatique chez tout le monde.

Non. S'il s'agit d'une éjaculation précoce secondaire (c'est-à-dire depuis quelques temps seulement), on peut rechercher une prostatite (infection de la prostate) qui peut majorer la rapidité de l'éjaculation. Mais dans la plupart des cas, l'éjaculation précoce est primaire (elle a toujours existé) et cela n'a rien à voir avec la prostate.

  • Est-ce qu'une partenaire non démonstrative peut aggraver le problème d'éjaculation précoce ?

Habituellement, la meilleure partenaire pour que tout se passe bien doit être complice et stimulante. Si on se sent en connivence avec elle, on va être apaisé, relaxé et on peut mieux gérer la montée de l'excitation. Si elle est non démonstrative, on est moins excité et ça peut durer plus longtemps, mais pas bénéfique. Si elle n'est pas du tout complice, on peut se sentir plus stressé et donc cela peut majorer la rapidité de l'éjaculation.

  • Je suis très sensible aux filles j'éjacule précocement avant la pénétration, je n'arrive pas à me contrôler ?

Le mieux est de pouvoir prendre des médicaments avec des anti-dépresseurs qui vont vous aider à retarder cette éjaculation, Paroxétine ou Clomipramine prescrits par votre médecin.

  • Le fait de mettre un préservatif peut-il retarder l'éjaculation ?

Oui quand on n'est pas trop débordé par l'éjaculation... il existe par ailleurs des préservatifs retardant avec entre autre un anesthésiant à l'intérieur.

  • La pratique régulière d'un sport (2 à 3 fois par semaine) peut-il aider à lutter contre l'éjaculation précoce ?

Le sport peut aider à se relaxer mais souvent cela ne suffit pas.

Non pas du tout.

Cela peut, mais c'est rare, en général c'est indépendant des relations précédentes...

  • Le "stop and go" et "squeezing" ne sont pas efficaces chez mon ami âgé de 39 ans. L'éjaculation précoce peut-elle être la conséquence d'une maladie ?

La plupart du temps non. Le stop and go et le squeezing ne marchent pas à tous les coups. Donc il faut utiliser d'autres moyens : médicaments et méthode sexo-corporelle (respiration et mouvements du bassin).

  • Non, l'injaculation n'est pas une éjaculation rétrograde, mais une méthode taoïste qui permet d'avoir plusieurs orgasmes sans éjaculation...

J'ai bien compris cette méthode, mais elle ne s'apprend pas comme ça, il s'agit d'une technique de vrai yoggi tantrique et peu d'hommes y arrivent et cela ne se transmet pas par quelques conseils dans un tchat ou mail...

  • Une fellation préalable, peut-elle améliorer la durée de la pénétration ?

Plus l'excitation est forte au début du rapport plus l'éjaculation est difficile à être retenue. Or la fellation augmente l'excitation et rend la suite plus difficile.

  • Comment régler son manque de confiance en soi avant un rapport sexuel, car je débande souvent avant la pénétration ?

Il n'y a pas de recette toute faite. C'est à cela que servent les sexothérapies : renforcer l'éjaculation et la confiance en soi.

Si elle participe à l'apprentissage du stop and go et du squeezing, elle pourrait l'aider, mais la plupart du temps on s'est rendu compte que ça marche mieux quand l'homme seul s'en occupe.

  • Est-ce que le surpoids peut être une des causes ?

Non en tant que tel, mais de manière indirecte par le fait que l'homme peut confiant, stressé, cela peut interférer. Le surpoids n'y est directement pour rien.

  • Après rééducation et réapprentissage sexuel d'une éjaculation précoce, à quelle durée de pénétration peut-on prétendre ?

Tout dépend du temps d'apprentissage et de l'énergie que l'on y met. Le but n'est pas d'atteindre une performance mais que ce soit un temps suffisamment long, mais pas trop non plus, donc cela dépend de la ou du partenaire, donc du jeu à deux.

  • Un homme peut-il devenir éjaculateur précoce lorsque la relation devient sérieuse ?

Quand la relation devient sérieuse, pour certains hommes cela est paradoxalement plus stressant et le stress est source d'éjaculation précoce, on a tellement envie de réussir qu'on n'y arrive pas bien... ce qui importe au début est d'avancer en connivence avec l'autre et de cette manière on va pouvoir renforcer la détente, la confiance en soi et le mieux être.

 

Les réponses du Dr Yves Ferroul, médecin sexologue

  • J'aimerais savoir où trouver des adresses de sexologues à Paris.

Par exemple sur les sites du Syndicat national des médecins sexologues, ou de l' AHIUS, Association Hospitalière Inter-Universitaire de Sexologie.

  • Suite à une rupture du frein (avec petit saignement), j'ai l'impression d'être devenu plus précoce. Quelques minutes de coït suffisent désormais à me faire éjaculer. Dois-je consulter et envisager une ablation du frein ?

Non, si la cicatrisation du frein s'est bien faite, et qu'il n'est pas douloureux. Il faut simplement réhabituer la verge aux sensations vaginales en ne bougeant pas ou très peu en début de pénétration, avant de prendre très progressivement un rythme plus grand.

  • Comment convaincre mon homme d'aller voir un sexologue ? Nous avons le dialogue facile, mais dès qu'il est question que quelqu'un d'autre sache son problème, ça devient un véritable conflit ! Que faire ?

Comme l'érection rapide est un réflexe physiologique normal chez l'homme, nécessaire pour la survie de l'espèce, de très nombreux hommes sont confrontés au problème de la maîtrise de l'éjaculation. Il n'y a là rien de honteux, ni de maladif, ni d'anormal.

Bien sûr que non. Le sperme est là, donc la fécondation est possible.

  • Comment expliquer que l'on soit précoce avec une partenaire et plus lent à venir avec une autre ?

Le serrage opéré par le vagin est différent d'une femme à l'autre. Les mouvements pendant le rapport, qui diffèrent eux aussi, jouent aussi un rôle.

Oui, dans l'espèce humaine quasiment tous les hommes héritent de ce réflexe qui a permis depuis des millénaires à l'espèce de survivre alors que les humains faisaient l'amour pour le plaisir et sans penser aux enfants.

  • Quelle est la durée moyenne d'une éjaculation non précoce ?

Il n'y a aucun temps normal. Un homme est dit "précoce" quand il éjacule avant l'orgasme de sa partenaire. Or les femmes jouissent en des temps variant de 10 secondes à deux heures. Certains hommes comblent leur partenaire en éjaculant en 3 minutes, et sont qualifiés de précoces par d'autres femmes...

  • Est-ce la cause d'un vagin trop étroit ? Ou serait-il plus sensible ?

Parfois oui. Mais c'est surtout l'absence d'entraînement à rester dans un vagin sans s'exciter et sans éjaculer. La plupart des hommes doivent s'y entraîner, puisque ce n'est pas naturel, et leurs compagnes doivent les y aider ... si cela les intéresse !

Pas nécessairement, même si certains hommes sont à tort honteux de leur absence de maîtrise et fuient les rapports pour cette raison.

  • L'éjaculation rapide est-elle uniquement psychologique ? Se soigne t-elle uniquement en consultant ou y a t-il des réflexes de base à mettre en place afin de retarder l'éjaculation ?

Non, ELLE EST PHYSIOLOGIQUE. Si on veut des pénétrations qui durent plus longtemps, il faut s'entraîner.

  • Mon partenaire fait passer mon plaisir avant le sien ! Est-ce un moyen pour cacher une éjaculation précoce ?

Pas nécessairement. Beaucoup d'hommes ont beaucoup plus d'émotions quand ils commencent par se consacrer totalement au plaisir de leur compagne, surtout si elle est un peu démonstrative.

Oui, simplement par baisse de la quantité du sperme en stock, et multiplication de l'apprentissage.

  • Existe t-il un traitement ?

Il y a des méthodes pour apprendre à rester de plus en plus longtemps en pénétration. Parfois, un médicament peut aider à franchir la première étape en causant un retard artificiel.

  • Est-ce que le fait de se masturber souvent cause une éjaculation précoce ?

Non, ce n'est pas la cause. Mais une masturbation rapide ne fait que renforcer la rapidité innée de l'éjaculation. Une masturbation lente, où l'on prend tout son temps, peut être une bonne première étape pour savoir comment bouger lentement en pénétration.

  • Un rapport sans pénétration avec une éjaculation précoce où classe t-on ce type d'éjaculation avant pénétration ?

Il arrive que l'éjaculation se produise avant la pénétration. Surtout quand on éjacule pas assez souvent. Il faut éjaculer bien plus souvent, et habituer la verge aux caresses, aux sensation du toucher, pour qu'elle perde sa trop grande sensibilité. Il faut la manipuler et la faire manipuler souvent...

  • J'ai l'impression d'avoir trop d'amour, j'ai du mal à entendre la "technique d'entrainement" pour la relation du couple...

La sexualité humaine est une activité de plaisir qui nécessite un apprentissage, comme de faire du piano, du roller, de la marche en montagne, de la nage, etc. L'amour est un sentiment qui colore les actions, renforce les plaisirs. Mais l'amour ne remplace pas la connaissance technique...

  • Suite à un problème d'éjaculation précoce, l'absence d'acte sexuel durant deux à trois ans est-il un problème sérieux ? Est-ce dangereux pour ma santé ? Fatigue, augmentation du stress... ?

L'absence de rapports ne fait courir aucun risque à la santé. Mais cela peut détruire la confiance en soi et donc avoir des conséquences psychologiques. Il vaut mieux affronter l'apprentissage de la maîtrise de l'éjaculation...

  • Est-il possible de se désensibiliser le gland sans utiliser de produit anesthésiant ?

Quel est l'intérêt de ne plus rien ressentir ? Un gel anesthésiant peut aider les premières étapes de l'apprentissage, mais il serait absurde d'aller plus loin.

  • Ma verge a l'habitude de se manipuler, et le problème se pose toujours (éjaculation précoce avant pénétration).

Comment la manipuler doucement sans provoquer d'éjaculation + éjaculer avant une rencontre pour avoir le minimum de sperme en stock. Il faut faire preuve d'imagination et se montrer plus malin que notre système automatique de reproduction de l'espèce...

  • Mon copain est éjaculateur précoce et en souffre depuis sa première relation sexuelle il y a 5 ans (il a 23 ans). Est-ce encore réversible ?

C'est réversible à tout âge, puisque ce n'est pas une maladie, ni un défaut quelconque, mais le réflexe naturel.

  • Comment expliquer que mon partenaire n'était pas un éjaculateur précoce au début de notre relation et maintenant oui ? Est-ce ma faute ?

Dans l'évolution du couple, vous êtes deux. Oui, certaines femmes, par leurs mouvements, cherchent à accélérer l'éjaculation de leur partenaire. Est-ce ce que vous faites ? Sinon, de multiples causes du côté de votre partenaire peuvent expliquer cette évolution.

  • J'évite de caresser mon mari pendant les préliminaires, ça peut-être une des causes de son éjaculation précoce ?

Bien sûr, des caresses trop poussées peuvent amener l'excitation à un point si élevé que dès la pénétration il y a éjaculation. Mais il ne faut pas renoncer aux caresses. Plutôt chercher à éduquer par les caresses, à trouver le type de caresses qui est agréable mais ne fait pas monter le réflexe d'éjaculation.

Oui, si cela crée beaucoup d'appréhension chez votre partenaire, non parce que en ayant plus souvent des rapports il y aura moins de tension d'éjaculation.

  • Que puis-je envisager si mon mari se dévalorise tout le temps ? L'éjaculation se fait avant ou pendant mais très vite est-ce par manque de rapport que ça s'aggrave ou l'inverse ?

Oui, cela peut s'aggraver par manque de rapports. Je répète, il n'y a aucune raison de se dévaloriser d'éjaculer rapidement, c'est une caractéristique de tous les mâles mammifères à très peu d'exceptions près, et non un problème personnel de malformation de maladie ou je ne sais quoi d'autre.

  • Après une excitation durable, qui produit physiologiquement une érection longue (plusieurs heures). Il n'y a pas de pénétration et pas d'éjaculation. Je ressens une vive douleur dans le bas ventre après l'arrêt de l'érection et ce pendant plusieurs heures. Y a t-il une solution ?

La cause à laquelle on peut penser en premier est un engorgement des veines du bas-ventre, peut-être renforcé par une faiblesse veineuse. C'est banal et anodin.

  • Est-ce que l'utilisation de sextoys peut dévaloriser mon mari, ou au contraire nous aider ?

La réponse est très personnelle. La sensibilité aux choses de la sexualité est très variable. C'est donc lui qui peut vous répondre.

Oui, en ce sens que les deux vont se renforcer mutuellement. Si on manque de confiance en soi, on n'a pas de bonne érection, on a peu d'entraînement, on ne peut apprendre à maîtriser son éjaculation.

  • Combien de temps faut-il s'arrêter dans le "stop & go" ?

Jusqu'à ce qu'on ne sente plus le besoin d'éjaculer tout proche. Puis on attend encore quelques secondes, et on reprend très lentement, même en faisant une pause entre chaque mouvement. Il s'agit de désamorcer un réflex et de faire apprendre au cerveau une nouvelle source de plaisir dans la lenteur. Au début, il ne veut rien savoir, il n'est pas programmé pour cela... Mais il faut être plus malin que lui ...

Je dirais plutôt que les médicaments favorisant l'érection font que l'érection met du temps pour s'affaiblir après l'éjaculation. Donc la verge reste dure encore suffisamment longtemps pour que beaucoup de couples y trouvent leur compte.

  • Comment une verge anesthésiée, même localement, peut-elle rester en érection ?

L'anesthésie est superficielle, l'érection est provoquée par un relâchement de fibres musculaires intenses, dans les corps caverneux.

  • Peut-on avoir une éjaculation sans orgasme ?

Eh oui. A force de se concentrer sur d'autres pensées pour ne pas éjaculer trop vite, certains déconnectent les réflexes d'éjaculation et d'orgasme.

  • Le diabète est-il responsable plus ou moins de l’éjaculation précoce ?

Non, de troubles de l'érection quand il est évolué, et cela suffit bien...

  • Pourquoi est-ce que la position de l'homme allongée, la femme sur lui retarde l'éjaculation habituellement précoce ?

C'est une question d'angle de frottement, de différence de serrage de la verge. Mais il arrive, moins fréquemment que ce soit l'inverse, que la femme dessus l'éjaculation soit précipitée.

 

Les réponses d'Anaïs Charney, sexothérapeute

  • Dois-je consulter un spécialiste pour aider à faire durer l'acte qui ne dure pas 2 minutes ?

On dit qu'un patient est éjaculateur prématuré lorsque l'éjaculation survient moins de 3 minutes après le début de l'érection. Si c'est votre cas et que cela persiste alors je vous conseille de consulter un sexologue.

  • Est-ce que notre généraliste peut nous aider ? (Habitants d'un village reculé, pas de sexologues à des kilomètres...)

Si votre généraliste est sensible aux problèmes liés à la sexualité alors oui il pourra vous aider. Par contre sachez que dans la majorité des cas les médicaments ne résoudront pas votre problème d'éjaculation précoce.

  • Est-ce une forme de précocité, un petit film visqueux se formant sur mon gland quand je suis excité ?

Pas du tout cela est tout à fait normal. Cette sécrétion est plus ou moins abondante en fonction de la personne.

  • J'ai un manque de sensations au niveau du pénis ce qui entraine chez moi des rapports interminables. Existe-t-il des solutions comme pour les éjaculateurs précoces ?

Oui il serait intéressant d'étudier d'où vient ce manque de sensibilité. En premier lieu je vous conseillerai d'aller voir un Urologue afin d'écarter toute possibilité organique. Par la suite il serait intéressant de consulter un sexologue capable d'une prise en charge psychocorporelle pour comprendre et agir.

  • Où trouver sur internet des sites de confiances expliquant en détails les méthodes de stop and go et autres ?

Chercher à conseil sexologue puis vérifier les diplômes affichés par les praticiens. Bac +4 en psychologie minimum + formation DIU sexologie ou Médecin + formation DIU sexologie.

  • J'ai de moins en moins envie de faire l'amour car on arrive pas à durer plus de 30 secondes ou 1 mn, que peut-on faire pour que cela dure plus longtemps ? J'ai vraiment envie que cela marche enfin ?

Des méthodes très efficaces sont praticables tel que le stop and go ou le squeezing mais il faut être accompagné par un travail thérapeutique fait avec un sexologue pour que cela soit efficace.

Par une éjaculation et un intense plaisir.

  • Existe t-il une efficacité avérée de la rééducation des muscles PC (périnée, par électrostimulation ou autre) ?

Oui c'est même très important.

La prise de conscience des muscles du périnée peut avoir un rôle important dans le contrôle de l'éjaculation précoce.

  • Quelle durée moyenne de consultation de sexologie faut-il prévoir pour éradiquer ce problème (en étant large) ?

Environ 6 à 10 séances.

  • Pourquoi après une érection prolongée sans éjaculation a-t-on une vive douleur au niveau des testicules, irradiant dans le petit bassin et réveillé par la toux et le touché. Est-ce traitable ? Quelles sont vos solutions ?

Ceci est tout à fait normal et la douleur varie en fonction des Hommes. L'excitation entraine la contraction des muscles du périnée, le fait de ne pas éjaculer frustre le système qui se préparait à expulser le sperme par la soupape prostatique, cela entraine comme des crampes qui diffusent leurs douleurs dans tout le bassin. Il n'y a qu'un seul traitement contre cette douleur c'est la masturbation ! Après, en fonction du contexte ce n'est pas toujours évident !

 

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sur le forum :

Ailleurs sur le web :

Sponsorisé par Ligatus