1. / Sexo
  2. / Chirurgie du sexe

Hermaphrodisme : une anomalie sexuelle

L’hermaphrodisme est une anomalie du développement sexuel. Celle-ci se produit au cours des premières semaines du fœtus. Comment alors déterminer le sexe de l’enfant ? Quels sont les recours possibles ? L’intervention chirurgicale est-elle systématique ? Réponses, dans ce dossier consacré à l’hermaphrodisme.

Rédigé le , mis à jour le

Hermaphrodisme : une anomalie sexuelle
Sommaire

Hermaphrodisme : qu’est-ce que c’est ?

Hermaphrodisme : les témoignages de Camille et Vincent

Histoire de l'hermaphrodisme. Il s'agit d'un terme qui s'inspire de la mythologie grecque. Fils d'Hermès et d'Aphrodite, Hermaphrodite avait été condamné par une nymphe déçue de le voir porter à la fois les attributs de l'homme et de la femme.

Explications médicales. L'hermaphrodisme se définit par la présence chez un même individu d'un tissu ovarien et d'un tissu testiculaire, responsables d'une ambiguïté sexuelle. L'anomalie se produit au cours du développement embryonnaire.

Ce qui se passe in utero. Chez le fœtus, au cours des premières semaines, les deux tissus embryonnaires coexistent. Les structures qui vont donner naissance à un appareil génital mâle sont représentées par les canaux de Wolff, celles qui vont donner l'appareil génital femelle sont représentées par les canaux de Müller.

Hermaphrodisme : choisir une identité

Intervention chirurgicale sur un enfant qui présente une anomalie du développement sexuel

Des chromosomes sexuels déterminants. Ils vont en grande partie déterminer le choix du développement sexuel final. Si le fœtus est XX, les canaux féminins se développent et les mâles régressent. En revanche si le fœtus est XY, ce sont les canaux mâles qui se développent au détriment des femelles.

Etre fille et garçon à la fois : l’hermaphrodisme vrai. Il peut arriver qu'une anomalie génétique perturbe cette différenciation sexuelle. A la naissance, le bébé aura à la fois des structures masculines et féminines, par exemple : des ovaires, un utérus et en même temps un pénis et une prostate. C'est ce que l'on appelle l'hermaphrodisme vrai. Cette anomalie de développement est très rare : on estime qu'elle concerne 1 cas pour 100 000 naissances.

D'autres anomalies du développement sexuel sont plus fréquentes.

L'hyperplasie congénitale des surrénales.
Appelée aussi pseudo-hermaphrodite féminin. A la naissance, le bébé est porteur des chromosomes XX mais, ses organes génitaux externes sont virilisés à cause d'un dysfonctionnement hormonal. Le clitoris, surdéveloppé, peut avoir la taille d'un petit pénis, mais le scrotum est vide. Le vagin, l'utérus, les ovaires et les trompes sont quant à eux normaux. Une future grossesse est même possible.

Déterminer le sexe de l’enfant
. Analyses génétiques, dosage hormonal, entrent en jeu pour déterminer le sexe de l'enfant. Dans les cas les plus complexes, le corps médical n'est jamais sûr à 100 % de faire le bon choix. Si aujourd'hui les techniques d'examen se sont améliorées, il y a quelques années, le risque d'erreur était plus important.

Sponsorisé par Ligatus