Contraception : danger quand il n'y a pas de règles ?

Est-il dangereux de ne pas avoir ses règles, notamment à cause de l'implant ? Je n'ose pas m'en faire poser un pour cette raison.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec la Dr Brigitte Letombe, gynécologue à l'hôpital Jeanne de Flandre (Lille) :

"Alors ça, il faudrait vraiment que ça passe largement dans le grand public, même dans le monde médical, c'est que cette aménorrhée, cette absence de règles sous contraception hormonale est normale.

"Il faut que l'endomètre, la tapisserie de l'intérieur de l'utérus, puisse s'épaissir pour qu'il puisse y avoir des règles. A partir du moment où vous utilisez certains modes contraceptifs qui empêchent les ovaires de sécréter des hormones et que vous n'en donnez que très peu, cet endomètre en va pas s'épaissir. S'il ne s'épaissit pas, il n'y a pas de règles.

"Il n'y a pas de mauvais sang à évacuer, on ne va pas prendre de poids, ça n'a rien à voir. Mais de plus en plus, je pense que les femmes ont conscience de ça parce que beaucoup de femmes viennent chercher des contraceptions avec absence de règles. Cela commence à passer."

En savoir plus :