1. / Se soigner
  2. / Vaccins
  3. / La vaccination en questions

Vaccin contre le rotavirus : faut-il s'inquiéter ?

J'ai fait vacciner ma fille avec Rotarix® il y a quelques mois. Dois-je m'inquiéter ? Jusqu'à quand les effets indésirables du Rotarix® peuvent-ils apparaître ?

Rédigé le , mis à jour le

Vaccin contre le rotavirus : faut-il s'inquiéter ?

Les réponses avec le Dr Odile Launay, infectiologue :

"Le Rotarix® est un vaccin contre les infections à rotavirus. Le rotavirus est un virus à tropisme digestif qui va entraîner des diarrhées. Et chez les nourrissons, il est susceptible d'entraîner des diarrhées sévères pouvant entraîner une déshydratation et dans certains cas, nécessiter une hospitalisation pour la réhydratation de ces enfants.

"En cas d'épidémie de rotavirus, il y a une affluence extrêmement importante des enfants aux services d'urgence mais aussi dans les services d'hospitalisation en pédiatrie qui sont liés à ces infections à rotavirus, qui avec les systèmes de prise en charge et de réhydratation peuvent être pris en compte mais qui est responsable d'une mortalité malgré tout.

 "Le vaccin est un vaccin vivant atténué qui est administré par la bouche, donc les enfants vont avaler ce vaccin qui va être administré par le médecin et qui va entraîner en fait une réponse immunitaire au niveau du tube digestif donc dans l'intestin des enfants mais qui va permettre d'induire une réponse immunitaire sans qu'il y ait de signes digestifs. Il est apparu au cours du développement de ces vaccins que dans un nombre de cas extrêmement faible de ces vaccinations, en particulier quand on vaccine le nourrisson, qui est le plus à risque de faire des complications de ces infections à rotavirus, on pouvait avoir dans les jours et dans les semaines qui suivent une complication qu'on appelle l'invagination intestinale aiguë.

"L'invagination intestinale aiguë est une maladie qu'on voit chez les tout-petits, chez les nourrissons et qui correspond à un blocage au niveau du tube digestif et qui peut causer une occlusion. On est au courant de ce risque qui est extrêmement faible. Et les parents des bébés, lorsque leur enfant est vacciné, sont informés de ce risque et du fait que si le bébé a des effets digestifs, qu'il a mal au ventre, il doit rapidement se présenter aux urgences pour une prise en charge adaptée."

Voir aussi sur Allodocteurs.fr