1. / Se soigner
  2. / Urgences

Que faire si votre enfant s'étouffe ?

Votre bébé peine à respirer, il pleure, tousse, émet des sons inhabituels, il est peut-être en train de s’étouffer. Comment réagir en cas d'étouffement chez l'enfant ? Quels sont les aliments à éviter chez les tout-petits et quels sont les gestes à adopter en cas d'étouffement chez un enfant ? 

Rédigé le

Que faire si votre enfant s'étouffe ?

Il y a une distinction importante à faire selon l’âge de l’enfant : avant 1 ans et après 1 ans, ce n’est pas la même chose. À partir de 1 ans ce sont les mêmes gestes qu’un adulte, bien sûr adaptés à la taille de l’enfant, par contre pour les bébés de moins d’un an c’est différent. 

Dans quel cas parler d’étouffement  ? 

L'étouffement ou l'obstruction des voies aériennes, est une situation où des mouvements de l’air entre l’extérieur et les poumons sont gênés par un corps étranger (petits objets, aliment). Le plus souvent l’enfant est en train de manger ou de jouer avec un objet qu’il a mis en bouche. Deux situations sont alors possibles  : 

  • Soit le bébé peine à respirer, il pleure, tousse, émet des sons inhabituels mais l’air passe encore, il s’agit d’une obstruction partielle des voies aériennes. Laissez-le tousser pour se libérer du corps étranger et dégager les voies aériennes , on peut aussi demander un avis médical (en appelant le 15 ou son médecin) et surveiller attentivement le bébé .
     
  • Soit le bébé ne peut pas répondre, ni crier ni tousser, il garde la bouche ouverte, s’il est plus grand il porte les mains à sa bouche, aucun son n'est audible, il s'agit d'une obstruction totale  : les voies aériennes sont entièrement bloquées et l’air ne passe plus. 

Que faire en cas d'obstruction totale  ?

  • Donner de 1 à 5 claques vigoureuses dans le dos. Si le corps est sorti, prendre le bébé dans les bras, le rassurer et surtout prendre un avis médical (soit son médecin, soit le 15, et en fonction de la situation soit il faudra emmener l’enfant aux urgences, soit l’observer pour voir l’évolution). Cela fonctionne dans 90% des cas .
  • Si le corps étranger n’est pas sorti , réaliser 1 à 5 compressions au niveau du thorax car il s’agit d’un nourrisson.
  • Renouveler des cycles "claques dans le dos", "compressions" tant que la désobstruction n’est pas obtenue.
  • Interrompre les manœuvres dès le rejet du corps étranger, ou l’apparition de toux, de cris ou de pleurs, ou la reprise d’une respiration normale. Pareil, quand le corps étranger est sorti, il faut appeler le 15 pour avoir un conseil médical et surveiller l'état de l’enfant.  

Chez les plus grands enfants  

Si l’enfant est trop grand, au lieu de le tenir sur un avant-bras, on le couche sur ses jambes, sa cuisse, et on pratique les claques. Le geste sera différent pour les compressions, ça sera comme sur un adulte, des compressions abdominales, juste adaptées à la taille de l’enfant. 

Comment prévenir l'étouffement ? 

On sait que l’obstruction des voies aériennes se produit souvent quand l’enfant met à la bouche des petits objets. Il faut alors sensibiliser les frères et sœurs pour qu’ils rangent les jouets et que les adultes fassent attention également aux petits objets comme les pièces de 1€, petites piles rondes, perles, capuchons de stylo… 

En lien avec les aliments, on ne va pas supprimer tous les aliments à risque, mais il faut être attentif aux aliments de petite taille  : pendant l’apéro par exemple, quand on a des cacahuètes sur une table basse… D’une manière générale, regarder l’enfant mâcher quand il mange, ne pas le laisser partir en mâchant et par exemple découper certains aliments (olive, grain de raisin, tomate cerise) en petits morceaux.   

Apprendre les gestes de premiers secours  

La Croix-Rouge propose des formations aux premiers secours . Il y en a plusieurs, mais celles qui abordent la question des enfants sont  : 

  • Soit le PSC1, Prévention et secours civiques de niveau 1, une journée de formation pour apprendre les gestes qui sauvent pour les adultes, mais aussi des principaux gestes pour les enfants .
     
  • Soit l’Initiation aux premiers secours enfant et nourrisson (IPSEN) : une formation de 5h, qui est destinée aux personnes qui sont en charge des nourrissons ou enfants (parents, grands-parents, baby-sitters, frères et sœurs…). Elle sensibilise les participants à la prévention des accidents domestiques et propose un apprentissage des gestes de premiers secours de l’enfant et du nourrisson.  

Les deux formations sont accessibles à partir de 10 ans. Pour vous inscrire, contactez l’unité locale de la Croix-Rouge la plus proche de chez vous ou rendez-vous sur le site internet  de la Croix-Rouge, rubrique " Je me forme"  : https://www.croix-rouge.fr/Je-me-forme  

Voir aussi sur Allodocteurs.fr