1. / Se soigner
  2. / Urgences
  3. / Premiers secours

Gestes de premiers secours : la position latérale de sécurité

La position latérale de sécurité (PLS) est un geste de premiers secours chez toute personne inconsciente. Comment mettre une victime en position latérale de sécurité ? Quels sont les risques ? Explications et démonstrations avec le Dr Patrick Pelloux, médecin urgentiste.

Rédigé le , mis à jour le

Gestes de premiers secours : la position latérale de sécurité

Un rapport a récemment été remis pour tenter de former 80% de la population aux gestes qui sauvent. Cette idée a été lancée après les attentats de 2015. Les gestes qui sauvent permettent d'attendre l'arrivée des secours, des secouristes et notamment des sapeurs-pompiers. Le but est de donner aux citoyens des formations de courte durée (deux heures) pour leur expliquer l'appel aux secours, se protéger, mettre un garrot, le massage cardiaque et la défibrillation automatique en cas d'arrêt cardiaque.

En moyenne, en ville, les secours arrivent en six minutes et quatorze minutes à la campagne. Ces délais semblent très faibles mais ils peuvent aggraver la situation du malade, notamment en cas d'hémorragie. Et il y a la position dans laquelle on doit mettre le blessé, la victime, le malade : la position latérale de sécurité (PLS).

Qu'est-ce que la position latérale de sécurité ?

La position latérale de sécurité (PLS) s'applique à une personne qui respire, a un pouls, donc à une personne qui n'est pas en arrêt cardiaque car dans ce cas, il faut faire un massage cardiaque. Elle ne s'adresse pas non plus aux détresses respiratoires, où le malade se met naturellement en position assise.

La position latérale de sécurité concerne les personnes blessées, à terre. Cette position est validée par les sociétés de réanimation et d'urgences. Il s'agit de mettre la personne sur le côté, et peu importe lequel.

Comment mettre une victime en position latérale de sécurité ?

Mettez la victime sur le côté, puis dégrafez chemise et ceinture s'il y en a. Et surtout, il faut couvrir la victime car l'hypothermie aggrave le malade et donc diminue les chances de survie. Vous apprendrez dans la vidéo ci-dessus exactement comment faire.

Quels sont les risques à manoeuvrer le malade ?

Il n'y a aucun risque à mettre le malade en position latérale de sécurité si cela est fait en douceur. C'est une position d'attente de quelques minutes. Vous pouvez, par exemple en cas de blessure par balle, mettre le garrot et positionner le malade en PLS. D'autre part, dans le cas des malaises vagaux, cette position va rapidement soulager le malade.

Par ailleurs, vous n'êtes jamais seul car les personnels des pompiers et du Samu peuvent vous aider par téléphone à prendre les bonnes décisions.

Sponsorisé par Ligatus