1. / Se soigner
  2. / Urgences

Nos conseils pour bien utiliser un défibrillateur

En France, chaque année, 40 000 personnes sont victimes d'un arrêt cardiaque. Plusieurs milliers d'entre elles pourraient être sauvées grâce à un défibrillateur. A quoi sert cette machine ? Comment l'utiliser ? Notre spécialiste vous répond.  

Rédigé le

Nos conseils pour bien utiliser un défibrillateur

Le DAE  (défibrillateur automatisé externe) est un appareil qui est capable d'analyser l'activité électrique du cœur de la personne, de reconnaître une anomalie de son fonctionnement qui est à l'origine de l'arrêt cardiaque et de délivrer un choc électrique afin de permettre à la personne de retrouver une activité cardiaque normale. 

Tout le monde peut s’en servir  

Toute personne, même non médecin, peut utiliser un défibrillateur pour sauver une vie. L’appareil guide l’utilisateur lors de toutes les étapes de la réanimation, son utilisation est facile. Un principe simple pour se souvenir de l’ordre des actions  :

  • Alerter.
  • Masser.
  • Défibriller. 

Dès que vous constatez que la personne est en arrêt cardiaque (elle est inconsciente et ne respire pas), il faut alerter les secours en appelant le 15, 18, 112 pour lancer ce qui est appelé " la chaîne de survie".  

Pour la deuxième étape, il faut tout de suite commencer le massage cardiaque, car le défibrillateur ne pourra pas le faire à notre place. Il est même possible de le faire en même temps que les secours sont appelés, en mettant le téléphone sur le haut-parleur. Pour rappel, il faut  :  

  • Placer le talon d'une main au centre de la poitrine, strictement sur la ligne médiane, sur la moitié inférieure du sternum, jamais sur les côtes .
  • Placer l’autre main au-dessus de la première, en entrecroisant les doigts des deux mains pour éviter d’appuyer sur les côtes (crochetés ou croisés) .
  • Comprimer fortement le thorax de la victime (5-6 cm) à une fréquence de 100-120 compressions par min, ou 2 fois par seconde .
  • Penser à conserver les bras parfaitement verticaux et les épaules au-dessus du sternum de la victime, garder les coudes verrouillés et les bras bien tendus. 

Pour la troisième étape, et dès que possible, il faut mettre en œuvre un défibrillateur. Idéalement quelqu’un peut aller chercher le défibrillateur s’il y a d’autres personnes à côté. Sinon, seul, il faut aller le chercher soi-même, si le défibrillateur se trouve vraiment à côté, car il ne faut pas interrompre plus de 10 secondes le massage cardiaque. 

Où trouver le défibrillateur  ? 

Le défibrillateur peut se trouver sur la voie publique et dans les lieux recevant du public : les halls d’aéroports et de gares, les centres commerciaux, certains immeubles d’habitation, de plus en plus sur les lieux du travail. Le DAE est signalé par un logo vert. 

Comment utiliser le défibrillateur  ? 

  • Il ne faut surtout pas interrompre le massage cardiaque : une personne installe le défibrillateur, et l’autre continue le massage.
  • Allumer le défibrillateur, puis suivre les indications vocales de l’appareil. 
  • Dans un premier temps, il va dire de mettre en place les électrodes. 
  • Il va ensuite demander d’appliquer les électrodes sur la poitrine de la victime (elle doit être nue et sèche), ou les placer chez un adulte, c’est indiqué sur le schéma sur l’emballage ou sur les électrodes.
  • "Analyse du rythme cardiaque " : lorsque le DAE l’indique, il ne faut plus toucher la victime et s'assurer que les personnes autour respectent cette consigne. Il faut laisser le DAE déclencher automatiquement le choc électrique, ou appuyer sur le bouton "choc" si l’appareil le demande. 
  • Après la délivrance du choc, il faut reprendre immédiatement les compressions thoraciques. Dans certains cas, le défibrillateur peut estimer que le choc n’est pas nécessaire. Il faut alors reprendre immédiatement les compressions thoraciques.  

Le DAE ne doit jamais être éteint et les électrodes ne doivent jamais être décollées avant l’arrivée des secours, même si l’état de la victime s’améliore. 

D’autres outils

Il existe des applications comme Staying Alive ou SAUV Life qui permettent aux services d’urgence de lancer une alerte à un réseau de volontaires qui se trouvent à proximité de la victime d’arrêt cardiaque. L’application indique son emplacement et guide le citoyen sauveteur dans l'exécution des gestes, jusqu'à l'arrivée de secours. En plus, ces applications répertorient l’emplacement des défibrillateurs.   

S’entraîner à l’utilisation du défibrillateur 

L’utilisation d’un défibrillateur est simple. Il faut l’allumer, l’écouter et suivre les instructions. 

C’est plus confortable de voir en formation comment il fonctionne. Pour vous familiariser avec l’utilisation des DAE et de manière générale, il faut apprendre les comportements qui sauvent, plusieurs acteurs proposent des formations. La Croix-Rouge française par exemple propose des formations longues, mais aussi des initiations courtes centrées sur le massage cardiaque et l’utilisation du défibrillateur. 

Pour vous inscrire, rendez-vous sur le site internet  de la Croix-Rouge, rubrique " Je me forme"  : 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr