1. / Se soigner
  2. / Politique santé
  3. / Désert médical

Médecin généraliste, espèce menacée

En France, en moins de 10 ans, près de 10% des médecins partis à la retraite n'ont pas été remplacés. L'immense majorité étaient des généralistes.

Rédigé le

Médecin généraliste, espèce menacée

Le projet de loi Santé va être discuté cette semaine au Sénat. Certains sénateurs voudraient obliger des jeunes diplomés à s'installer dans les déserts médicaux sous certaines conditions. Jusqu'à présent, les syndicats de médecins s'y sont opposés. Ils dénoncent une mesure coercitive. Mais sur le terrain la situation est difficile.

La disparition des médecins généralistes se ressent notamment dans les zones rurales où ils partent souvent sans avoir trouvé de remplaçant. Dans un petit village de l'Allier, le docteur Létang prend sa retraite à 66 ans après avoir travaillé 11h par jour au cabinet et sur les routes pour les visites. Un rythme de travail dont les jeunes médecins ne veulent plus. Le nouveau généraliste, roumain, bénéficie d'une aide financière de la mairie et il n'ouvrira que de 9h à 18h.

La loi Santé proposée par la ministre Agnès Buzyn, propose la fin du "numerus clausus", ce qui devrait mécaniquement augmenter le nombre de jeunes médecins. Mais iront-ils travailler à la campagne?

 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr