1. / Se soigner
  2. / Economie de la santé

Aide médicale d'Etat : des abus ?

C'est une réponse de Marisol Touraine devant les sénateurs, qui a lancé la polémique. La ministre des Affaires sociales et de la santé a déclaré, le 3 juin 2014, que le budget consacré à l'Aide médicale d'Etat (AME) avait explosé, passant de 588 à 744 millions d'euros en l'espace d'un an. L'AME permet aux étrangers en situation irrégulière de pouvoir se faire soigner en France. Il y a eu 73.451 bénéficiaires supplémentaires entre 2011 et 2013.

Rédigé le , mis à jour le

Aide médicale d'Etat : des abus ? Entretien avec Jeanine Rochefort, déléguée régionale de Médecins du monde en Ile-de-France.

Pour Jeanine Rochefort, déléguée régionale de Médecins du monde en Ile-de-France, cette augmentation s'explique très facilement. "L'aide médicale d'Etat est aujourd'hui mieux connue ". Il y a aussi, selon Jeanine Rochefort, "toute une politique de non régularisation de personnes gravement malades et de non renouvellement des titres de séjour. Ces personnes restent en France parce que si elles rentrent chez elles, elles sont condamnées à mort faute de traitement. Elles viennent alors grossir la cohorte des sans-papiers et des titulaires de l'AME. Cela augmente aussi les dépenses de l'Aide médicale d'Etat, puisque ce sont des maladies graves".

"A Médecins du monde, on constate que les personnes attendent de plus en plus tard avant de consulter un médecin. Elles se retrouvent alors dans des situations beaucoup plus graves qu'elles ne l'étaient auparavant et cela va coûter beaucoup plus cher pour les traiter".

VOIR AUSSI