Covid : une vaccination obligatoire des soignants dès septembre ?

Le gouvernement envisage de rendre la vaccination des soignants obligatoire à la rentrée si moins de 80% d’entre eux sont vaccinés d’ici là. Un avis appuyé par le Pr Delfraissy, président du Conseil scientifique.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Image d'illustration.
Image d'illustration.  —  Crédits Photo : © Shutterstock / Halfpoint

Les soignants seront-ils bientôt obligés de se vacciner contre le covid ? C'est l'idée que soutient le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique.

"Sur la vaccination des soignants, en particulier en Ehpad, mais pas seulement, j'ai changé d'avis : j'étais contre l'obligation, mais il me semble que maintenant, on a atteint le niveau où l'on doit en tout cas envisager une obligation", a-t-il estimé le 30 juin au micro de France Inter. "Parce que si on veut anticiper ce qu'il se passe en septembre, c'est maintenant", a-t-il ajouté.

Objectif 80% de soignants vaccinés

Et c'est également la solution qu’envisage le gouvernement si le taux de personnels des Ehpad et des hôpitaux vaccinés n’atteint pas "au moins 80% (…) d'ici septembre", selon un courrier consulté le 29 juin par l'AFP.

"A défaut, nous ouvrirons la voie d'une obligation vaccinale pour les professionnels de santé", écrivent les ministres de la Santé Olivier Véran et de l'Autonomie Brigitte Bourguignon dans cette lettre adressée aux directeurs d'hôpitaux et de maisons de retraite, datée du 28 juin.

A lire aussi : Portugal, Thaïlande, Sydney... ces villes et ces pays qui reconfinent

Protéger les résidents des Ehpad

Les Ehpad et les unités de soins de longue durée (USLD) sont particulièrement visés, car "seuls 55% des professionnels" y ont reçu au moins une dose.

"C'est insuffisant et ce n'est pas une situation normale au regard de la fragilité des résidents, dans un contexte de menaces liées à l'apparition et à la diffusion de certains variants préoccupants", insistent les deux ministres.

Plusieurs mises en garde

Le gouvernement précise ainsi pour la première fois sa cible de couverture vaccinale chez les soignants, après plusieurs mises en garde.

Après un premier appel à la vaccination le 17 juin, Olivier Véran menaçait de nouveau le 29 juin sur France Info de rendre la vaccination "obligatoire" en septembre pour les soignants si le "travail de conviction" n'a pas été suffisant pendant l'été.