Est-il normal d'avoir des douleurs après la pose d'une prothèse ?

À 56 ans, j'ai une prothèse totale de hanche depuis un an. Je ressens une douleur persistante à la marche malgré des radios normales, qu'en penser ? Est-il normal d'avoir des douleurs vives et persistantes sur la tête du péroné après la pose d'une prothèse totale du genou datant de huit mois ? Je vis depuis cinq ans avec une prothèse d'épaule, et depuis, la douleur est quasi permanente. Que peut-on faire ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr. Christian Mazel, chirurgien orthopédiste à l'Institut mutualiste Montsouris (Paris) :

"Quand on fait de la chirurgie prothétique, le but c'est de n'avoir aucune douleur post-opératoire, ce qui heureusement arrive dans la majorité des cas. Malheureusement on ne peut pas obtenir 100 % de très bons résultats.

"Pour ce qui est de la hanche, il y a différentes causes de douleur. On peut par exemple avoir des douleurs pour les prothèses sans ciment. Ce sont des prothèses que l'on place dans le fémur et qui vont ensuite se solidifier toutes seules dans le fût fémoral. De temps en temps cette prothèse peut glisser de façon millimétrique. Le temps qu'elle se cale, (le temps de calage peut prendre un an – un an et demi), on peut avoir des douleurs jusqu'au moment où la prothèse est calée. Cela explique pourquoi certains chirurgiens préfèrent l'utilisation du ciment qui va fixer la prothèse immédiatement. On peut aussi avoir des douleurs liées à une partie dans le bassin qui se trouve sous un muscle et qui peut parfois être un peu volumineuse. Et lorsque l'on marche, on peut ressentir des douleurs. Ces douleurs sont de véritables problèmes car les patients demandent l'indolence.

"Pour les prothèses du genou, la douleur sur la tête du péroné est sûrement une douleur ligamentaire puisque c'est là, que le ligament latéral externe s'insert. Et on peut effectivement avoir une tendinite à ce niveau qui crée des douleurs. Les traitements sont difficiles car les infiltrations ne sont pas conseillées avec une prothèse. Le risque d'apporter un germe locament existe. On préfère faire des anti-inflammatoires locaux, des ultrasons… C'est très frustrant lorsqu'un patient devient très douloureux car les solutions ne sont pas évidentes.

"Pour les douleurs après une prothèse d'épaule, il faut savoir si la coiffe (les muscles autour) est intacte, si la prothèse est bien scellée, si la prothèse n'est pas infectée... Il existe une multitude de possibilités. On n'aime pas beaucoup réopérer pour des douleurs, on essaie de n'opérer uniquement quand il y a une cause mécanique à la douleur."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :