Médicaments pour perdre du poids et diabète de type 2 : y a-t-il des contre-indications ?

Je suis atteinte de diabète de type 2 et très en surpoids, y a-t-il des médicaments qui me seront d'emblée contre-indiqués ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Boris Hansel, nutritionniste endocrinologue :

"Il n'y a pas de médicaments particulièrement contre-indiqués en raison du diabète pour maigrir. Il existe aujourd'hui un médicament dans tous les médicaments utilisés pour le diabète de type 2 qui a à la fois un impact antidiabétique assez puissant et un impact sur la réduction du poids. Ce médicament est commercialisé depuis quelques années en injectable. Ce n'est pas l'insuline, qui elle, fait prendre un peu de poids mais c'est un médicament qui fait plutôt perdre du poids.

"Aujourd'hui on peut l'utiliser car il a une autorisation de mise sur le marché, on l'utilise en France. Et la question est de savoir si ce médicament va aussi être utilisé dans l'indication obésité car il a une autorisation européenne et apparemment l'Agence du médicament est plutôt en faveur de ce médicament qui a un impact sur le diabète et un impact bénéfique sur le poids. Sur le plan cardiovasculaire, il semble aussi être plutôt bénéfique. Il n'y a donc pas de contre-indication à ce médicament. C'est peut-être une bonne indication à le prescrire mais au cas par cas. Si un médecin refuse à un patient la prescription de ce médicament, il a ses raisons.

"Les choses ont changé depuis l'affaire Mediator et depuis le temps où les médecins prescrivaient ces médicaments. Aujourd'hui, les médicaments passent à travers un certain nombre d'étapes pour être mis sur le marché, notamment les antidiabétiques. On ne peut plus maintenant mettre sur le marché un antidiabétique s'il n'a pas montré au minimum son innocuité cardiovasculaire. Cela ne signifie pas que ça élimine tous les risques, mais il y a beaucoup plus de critères et les médecins savent maintenant qu'un médicament qui fait maigrir peut potentiellement avoir des effets secondaires.

"Les mesures hygiéno-diététiques quand elles sont faites et suivies correctement sont aussi efficaces qu'un traitement antidiabétique."