Image d'illustration.
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / M.Moira

Un bébé de deux mois devient la plus jeune transplantée cardiaque

Une petite fille de deux mois atteinte d’une maladie cardiaque congénitale a reçu une greffe du cœur en Espagne. Une opération réalisée avec succès pour la première fois dans le monde sur un aussi jeune patient.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

C’est la plus jeune transplantée cardiaque au monde. Naiara, une petite fille de seulement deux mois, a reçu une greffe du cœur à l’hôpital Gregoria Marañón de Madrid, en Espagne. Une première mondiale qui donne de l’espoir à tous les très jeunes enfants atteints de pathologies cardiaques sévères.

Une opération "unique au monde"

Le cas de cette petite fille est "unique au monde pour trois raisons", se félicite l’hôpital dans un communiqué publié le 17 mai.

D’abord parce que le donneur et le receveur sont de très jeunes enfants. Ensuite parce que le greffon a été implanté après plusieurs heures d’arrêt cardiaque, dans un centre éloigné de l’hôpital du donneur. Enfin parce qu’il s’agit d’une greffe de groupe sanguin incompatible, ce qui augmente encore la complexité de la procédure. Cela signifie que le donneur et le receveur n’avaient pas le même groupe sanguin.

A lire aussi : Dans le coeur des nourrissons : les malformations cardiaques à la naissance

Aggravation in utero

Les problèmes cardiaques de Naiara ont été détectés avant même sa naissance. Et l’accouchement a été déclenché prématurément car son état de santé s’était aggravé in utero, raconte l’hôpital.

A la naissance, Naiara ne pesait que deux kilos. Elle souffrait d’une maladie cardiaque congénitale et une chirurgie constituait le seul moyen de la sauver. Les médecins l’ont donc inscrite sur la liste des transplantations, tout en sachant que la probabilité pour le bébé de recevoir un cœur était faible, car les donneurs de cet âge sont extrêmement rares.

Plusieurs semaines en soins intensifs

Mais deux mois plus tard, "un cœur est arrivé pour Naiara" témoigne la docteure Manuela Camino, responsable de l'unité de transplantation cardiaque pour enfants de l'hôpital Gregorio Marañón.

"C'était un moment très important, parce que nous étions confrontés à la transplantation cardiaque sur le plus petit bébé jamais réalisée, et parce que 24 heures plus tôt, Naiara avait pris un sérieux tournant pour le pire. Si ce cœur n'était pas arrivé, il y aurait eu peu de chances de survie" détaille-t-elle dans le communiqué.

Après quelques semaines passées en soins intensifs, Naiara se rétablit aujourd’hui au service de cardiologie infantile de l’hôpital madrilène.