Quand une chanson de rap fait baisser le taux de suicide des ados

D’après une étude du British Medical Journal, la chanson 1-800-273-8255 du rappeur Logic aurait poussé de nombreux jeunes à contacter le numéro de prévention du suicide plutôt que de passer à l'acte.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Quand une chanson de rap fait baisser le taux de suicide des ados
Wikicommons

La musique pourrait-elle sauver des vies ? C’est en tout cas la conclusion d’une étude publiée par le British Medical Journal le 13 décembre dernier. D’après les chercheurs, la chanson 1-800-273-8255 du rappeur Logic, en collaboration avec Alessia Cara et Khalid, aurait poussé des jeunes adolescents de 10 à 19 ans à contacter le numéro de prévention du suicide.

A lire aussi : Suicide : prévenir le passage à l'acte

Sortie en 2017, la chanson s’intitule 1-800-273-8255, comme le numéro de la National Suicide Prevention Lifeline, un réseau américain de prévention du suicide. Le clip, qui comptabilise 430 millions de vues, raconte l’histoire d’un jeune homme torturé par ses pensées suicidaires. A la fin du clip, il trouve le courage de demander de l’aide.

9.915 appels supplémentaires

Comment expliquer cette hausse d’appels de détresse ? D’après les chercheurs, dans les 34 jours qui ont suivi les trois grands événements de la chanson - sa sortie en 2017, la performance du rappeur aux MTV en 2017 et aux Grammy en 2018 - la ligne de prévention du suicide a reçu 9.915 appels supplémentaires. Ces appels correspondraient à 245 suicides évités.

 "Cette chanson venait du fond de notre cœur, et nous l’avons faite pour essayer d’aider les gens. Je suis époustouflé de voir que ça a réellement fonctionné", a déclaré le rappeur Logic à CNN.

Que faire et à qui s’adresser pour obtenir de l'aide ?

Si vous avez des pensées suicidaires de nombreuses ressources existent pour vous aider. En cas de crise suicidaire imminente, contactez le 15 ou le 112. N’attendez pas pour vous faire aider, si vous ressentez de la détresse, du désespoir ou que vous avez des idées suicidaires, contactez un professionnel de santé qui vous proposera une prise en charge adaptée à vos besoins.  

Consultez la boite à outils du ministère des Solidarités et de la Santé sur le suicide.

Si c’est un proche qui est concerné, là aussi, plusieurs solutions existent. En cas de risque de suicide avéré et imminent, c’est-à-dire si la personne a des idées suicidaires envahissantes, ou a déjà planifié le passage à l’acte, contacter directement le 15 ou le 112.

Si la situation paraît moins urgente, c’est-à-dire si la tentative de suicide est moins probable dans l’immédiat, essayez d'orienter la personne vers un spécialiste en psychiatrie ou un psychologue, ou de l’adresser au Centre Médico-Psychologique (CMP) dont elle dépend.

Suicide Écoute :
Écoute anonyme des personnes confrontées au suicide.
Permanence d’écoute téléphonique 24h/24 et 7j/7.
Tél. 01 45 39 40 00