1. / Maladies
  2. / Yeux
  3. / Hypermétropie

Défaut visuel : la correction de l'hypermétropie

L'hypermétropie est un trouble visuel qui peut longtemps passer inaperçu car l'œil a un grand pouvoir d'adaptation. L'hypermétropie est un défaut visuel qui concerne 9 % des Français, elle entraîne une vision floue de près alors que généralement la vision de loin est correcte. Ce trouble s'aggrave souvent vers l'âge de 40 ans car l'œil perd peu à peu sa capacité à accommoder.

Rédigé le , mis à jour le

Défaut visuel : la correction de l'hypermétropie
Défaut visuel : la correction de l'hypermétropie
Sommaire

Qu'est-ce que l'hypermétropie ?

Marina Carrère d'Encausse et Benoît Thevenet expliquent l'hypermétropie.

L'oeil est un système optique sensible à la lumière, il capte les rayons que reflètent les objets quand ils sont éclairés. L'oeil peut être comparé à une caméra vidéo munie d'un diaphragme, et de deux lentilles : la première est une partie bombée, la cornée. La seconde est plus interne, c'est le cristallin, il accommode la vision en fonction de la distance de l'objet observé.

Une vision nette aussi bien de près que de loin, n'est possible que si ces deux lentilles parviennent à projeter l'image à un endroit précis, au niveau de la rétine. Quand une personne hypermétrope fixe un objet proche, l'image ne se forme pas au bon endroit, mais plutôt en arrière. Le plus souvent pour une histoire de longueur d'oeil.

Un oeil normal a une longueur de 23 mm, or quand l'oeil est plus court, les rayons lumineux permettant à l'image de se former vont se projeter en arrière de la rétine. Cela se produit aussi quand la courbure de la cornée est trop plate. Dans les deux cas, l'image décryptée par le cerveau manque de netteté, la personne ne voit pas grand chose de près.

En réalité, tous les jeunes enfants sont un peu hypermétropes car le globe oculaire est en pleine croissance. Mais en attendant d'atteindre sa taille définitive, l'oeil compense grâce au cristallin et à la cornée qui vont ramener l'image sur la rétine, un effort de mise au point qui s'accompagne souvent de maux de tête, de picotements et de fatigue visuelle.

Hypermétropie : une correction réalisée au laser

L'intervention se fait en plusieurs étapes.

Quand ils ne supportent plus les lunettes ou leurs lentilles, les patients hypermétropes peuvent aussi se faire traiter par laser. Pour cela, il faut simplement attendre que la vision soit stabilisée. Il s'agit d'une intervention très rapide.

Hypermétropie : prévenir le risque de glaucome

Le laser permet d'évacuer l'humeur aqueuse, et d'écarter ainsi le risque de glaucome.

Les patients hypermétropes ont un risque accru de souffrir d'un glaucome aigu. Ils doivent donc faire surveiller leur pression intraoculaire régulièrement.

L'échographie de l'œil permet d'examiner en temps réel les différentes structures du globe oculaire, et notamment l'espace entre la cornée et l'iris. Entre les deux se trouve l'angle irido-cornéen. L'espace entre la cornée et l'iris permet d'évacuer l'humeur aqueuse depuis l'intérieur de l'œil vers l'extérieur. Lorsque cet espace est rétréci, le risque de glaucome est présent. Dans ce cas, une intervention au laser est recommandée pour éviter la fermeture de l'angle irido-cornéen.

En savoir plus : vos questions, nos réponses sur l'hypermétropie

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus