1. / Maladies
  2. / Psychiatrie
  3. / Dépression

Solitude : et si la colocation intergénérationnelle était une solution ?

Lorsque l'on est étudiant, le meilleur moyen pour éviter de vivre seul est la colocation. Mais cela peut continuer après les études, comme à Nanterre, où une colocation intergénérationnelle a vu le jour il y a huit ans.

Rédigé le

Solitude : et si la colocation intergénérationnelle était une solution ?

A Nanterre, Christophe, Laurent, Danielle, Yves, Gédéon et trois autres colocataires se partagent une grande maison. Sur trois étages, on trouve huit chambres, trois salles de bain… et trois salles communes : "de l'espace partagé", selon les mots d'Yves, le propriétaire des lieux, car "on est dans une maison de musiciens", souligne-t-il. C'est lui qui, en 2010, a acheté cette demeure pour y faire une colocation et lutter ainsi contre la solitude, suite à son divorce.

Pour en faire partie, pas de critères d'âge, juste quelques conditions :  se respecter les uns les autres et participer à la vie de la maison. Loyer modéré, partage, entraide, les avantages de la colocation sont nombreux et chaque génération y trouve son compte. Pour Yves, la colocation intergénérationnelle est une seconde jeunesse.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr