1. / Maladies
  2. / Os et articulations
  3. / Fractures

Une fracture du nez mal soignée en vaut deux !

Que ce soit chez les sportifs ou dans la vie courante, la fracture du nez est un accident fréquent. Comment soigne-t-on cette partie sensible du visage ? Peut-on replacer un nez dont l'os s'est déjà consolidé après fracture ? Quelles sont les techniques de chirurgie ?

Rédigé le , mis à jour le

Une fracture du nez mal soignée en vaut deux !
Une fracture du nez mal soignée en vaut deux !
Sommaire

Une fracture courante

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent la fracture du nez.

Chute, accident, bagarre, sport... la fracture du nez est un accident fréquent. Au-delà des conséquences esthétiques, elle entraîne évidemment des douleurs mais aussi des gênes respiratoires.

Le nez a une structure complexe. Le nez n'est pas seulement l'organe de l'olfaction, c'est aussi l'entrée des voies respiratoires.

Les os propres du nez sont formés de deux petits os plats articulés entre eux. Ils s'articulent vers le haut, avec l'os frontal et sur les côtés, avec l'os maxillaire. L'os maxillaire se prolonge vers l'avant pour former une épine que l'on voit parfaitement de profil. Vous pouvez la sentir si vous mettez le doigt, à la base de la cloison qui sépare les deux narines.

Toute la partie inférieure est constituée principalement de cartilage et de tissu fibreux pour former la pointe du nez et les narines. Cette zone est relativement mobile grâce à l'action des muscles de la face qui entourent le nez.

Suite à un choc violent, une fracture peut se produire au niveau des os propres du nez. Cela provoque le plus souvent une douleur intense, un gonflement et des ecchymoses, parfois des saignements de nez, et souvent, la formation d'une bosse. Autre possibilité, une atteinte des cartilages. Principalement au niveau de la cloison nasale.

La cloison nasale sépare les deux cavités. Cette cloison peut être déviée suite à un choc et entraîner une gêne respiratoire.

La marque de fabrique des boxeurs

Les boxeurs se fracturent souvent le nez à cause des coups violents au visage.

Il existe deux causes principales, les bagarres et les activités sportives, notamment le rugby et les sports de combat (à commencer par la boxe anglaise).

Toutefois, grâce aux progrès des équipements, les risques de fractures du nez ont diminué.

Réparer la fracture avant consolidation

Attention images de chirurgie. Lorsque les os du nez sont cassés, il est recommandé d'intervenir assez rapidement. On parle alors de réduction de fracture.

Quand on n'est pas un sportif de haut niveau, il faut traiter rapidement la fracture du nez, dans les dix jours maximum pour les adultes et dans les sept jours pour un enfant.

Au delà, la consolidation de la fracture a déjà commencé. Donc, si la fracture est récente, l'intervention est simple, rapide, sous anesthésie générale tout de même, car le nez est une zone riche en nerfs et donc, très sensible.

Autre cas de figure plus compliqué, la fracture du nez est ancienne et a été mal soignée, voire pas du tout, ou alors il s'agit d'une succession de fractures... Les séquelles sont de deux types, médical et esthétique.

La déviation de cloison peut alors entraîner des difficultés respiratoires, des maux de tête ou parfois même, des sinusites ou des otites à répétition. D'un point de vue esthétique, la fracture peut laisser une bosse.

Casser le nez pour le reformer

Attention, images d'intervention chirurgicale : à l'aide de ciseaux et d'un burin, le chirurgien retire la bosse du nez.

Les fractures du nez peuvent aussi être opérées longtemps après le traumatisme. L'opération tardive est plus complexe. Il s'agit d'une rhinoplastie secondaire qui demande de recasser le nez pour ôter la bosse et lui redonner une forme pyramidale.

Cette opération lourde, sous anesthésie générale, est plus longue.

Dans certains cas, la reconstruction est beaucoup plus complexe et on utilise de petits fragments d'os prélevés sur le crâne pour pouvoir redonner au nez son aspect d'origine.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/réponses :