1. / Maladies
  2. / ORL
  3. / Grippe

Grippe : des complications qui peuvent être gravissimes

Dans la plupart des cas, les patients atteints de la grippe guérissent en une semaine sans avoir besoin de traitement médical. Mais pour les plus fragiles, elle peut entraîner des complications graves et le décès.

Rédigé le , mis à jour le

Grippe : des complications qui peuvent être gravissimes

Chaque année, l'épidémie de grippe saisonnière peut toucher gravement tous les groupes d'âge, mais le plus haut risque de complications concerne les enfants de moins de 2 ans, les adultes de 65 ans ou plus et les personnes de tout âge présentant certaines affections telles que des maladies chroniques, qu'elles soient cardiaques, pulmonaires, rénales, hépatiques, sanguines ou métaboliques (comme le diabète), ou un affaiblissement du système immunitaire.

"La grippe est une infection généralisée. La preuve, c'est qu'au début de la maladie, la fièvre est élevée, tout le système immunitaire est mobilisé. On se défend contre le virus, mais on se fragilise aussi lorsque l'on se défend et on risque des infections bactériennes", explique le Pr Pierre-Marie Girard, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Saint-Antoine, à Paris (AP-HP).

Les patients fragiles peuvent se retrouver en détresse respiratoire, ce qui peut nécessiter une hospitalisation en réanimation avec mise sous ventilation artificielle.

La seule solution pour éviter cela est de prescrire des antiviraux, le plus rapidement possible après l'apparition des premiers symptômes.

Depuis le début de l'épidémie, 728 cas graves ont été recensés par l'Institut de Veille Sanitaire (InVS) sont 72 décès.

VOIR AUSSI