1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Sida-VIH

VIH : des tests gratuits à Paris et dans les Alpes-Maritimes

Depuis le 1er juillet, il suffit de se rendre en laboratoire d’analyse médicale avec sa carte vitale ou son numéro de Sécurité sociale.

Rédigé le

VIH : des tests gratuits à Paris et dans les Alpes-Maritimes
Le dépistage est entièrement pris en charge par l’Assurance maladie

En 2017, 30% des personnes diagnostiqués du VIH l’ont été à un stade déjà avancé de l’infection. Pour éviter cette situation dramatique, la ville de Paris et le département des Alpes-Maritimes expérimentent, depuis le 1er juillet, des dépistages gratuits et sans ordonnance. Les personnes souhaitant bénéficier de ces tests n’ont qu’à se présenter dans un laboratoire d’analyse médicale avec leur carte vitale ou, à défaut, leur numéro de Sécurité sociale. Le test peut être totalement anonyme et ne pas apparaître sur les relevés de carte Vitale à la demande du patient.

Le dépistage est entièrement pris en charge par l’Assurance maladie. Comme l’explique la mairie de Paris, en cas de test positif, un rendez-vous à l’hôpital dans les 48 heures est proposé au patient. La mairie cible particulièrement les réfugiés, plus exposés à la contamination que le reste de la population. Cette campagne de dépistage doit durer jusqu’en juin 2020.

L’espoir de la PrEP

Depuis quelques années, la notion de traitement préventif, ou prophylaxie pré-exposition (PrEP), a révolutionné la prévention contre le virus du sida. Elle est proposée en priorité aux populations à risque, comme les hommes homosexuels ayant des rapports non protégés ou les prostitué.e.s. La prise d'un médicament antirétroviral pour éviter d'être contaminé a en effet prouvé son efficacité, mais elle reste contraignante.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr