1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Le covid, une affaire de famille !

Dîner avec ses proches, dormir dans la même chambre ou juste passer du temps à discuter dans le salon... Les moments de la vie quotidienne sont propices à la transmission aérienne ou via des aérosols du covid-19. Nos conseils pour limiter les risques. 

Rédigé le

Le covid, une affaire de famille !
  • Je suis malade, comment protéger mes proches ?  

D’abord, une évidence. Dès l’apparition des symptômes, il faut se faire tester. En attendant les résultats puis si on est effectivement malade, il est alors primordial de s’isoler. Selon le Dr Benjamin Davido, infectiologue, "il faut séparer l’individu malade du reste de la famille. C’est là que le port du masque à domicile a un sens. Il faut aérer les pièces. Et si quelqu’un va voir le malade, il doit être masqué”. 

Si l’un des membres du foyer est malade, il faut que toute la famille s’isole et se fasse tester. Si le premier test est négatif, les autres membres de la famille doivent refaire un test le temps d’incubation du virus. Si le malade s’est tout de suite isolé, c’est sept jours après le premier test.

Mais attention, si pendant tout ce temps, on est resté en contact avec le malade, sans se masquer, on doit attendre sept jours une fois qu’il est guéri pour se tester. Bien sûr, si des symptômes apparaissent avant, il faut se faire tester tout de suite.  

  • Que faire si un des mes proches est malade mais n’a pas de symptôme ?    

Ce sont souvent les jeunes adultes ou les enfants qui peuvent être malades, sans avoir de symptômes. En période d’épidémie, il faut donc être vigilant tout le temps. Pour réduire le risque de contamination, le plus important, c’est d’aérer les pièces, le matin et le soir, même si on est en hiver. Le risque de contamination est divisé par vingt dans un espace bien ventilé. 

En revanche, peu de contaminations sont liées à du virus resté sur des surfaces comme la télécommande, les poignées de porte ou les interrupteurs. Si on désinfecte sans aérer, on ne chasse pas le virus.  

Soyons honnête : porter le masque en permanence chez soi est difficilement acceptable. Mais, il y a des cas où il est recommandé : quand on se sait malade, si on reçoit la visite d’une personne extérieure à la famille ou quand on est une personne vulnérable.