1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Covid : Cinq nouvelles villes devraient passer en alerte maximale

Le ministre de la Santé Olivier Véran doit annoncer de nouvelles mesures ce 8 octobre à 18h. Lyon, Saint-Etienne et Grenoble font partie des métropoles qui doivent être placées en alerte maximale. 

Rédigé le

Covid : Cinq nouvelles villes devraient passer en alerte maximale
Crédits Photo : © Shutterstock / Jerome LABOUYRIE

Il faut "aller vers plus de restrictions" dans les zones où la Covid "circule trop vite", a déclaré Emmanuel Macron le 7 octobre. Comme l'a expliqué le Président de la République lors de cette allocution, la situation sanitaire continue de se dégrader dans certaines régions.

Après Marseille et la Guadeloupe il y a dix jours, de nouvelles mesures de restriction sont entrées en vigueur le 6 octobre à Paris et dans la petite couronne. Le ministre de la Santé Olivier Véran fera le point sur la situation ce 8 octobre à 18H00 et devrait annoncer le basculement de nouvelles villes en "alerte maximale". Selon FranceInfo, ces villes sont Lyon, Saint-Etienne et Grenoble. FranceInter et BFMTV parlent également de Lille et Toulouse.

Les seuils de classement en alerte maximale se situent à plus de 250 cas pour 100 000 habitants dans un territoire, plus de 100 cas pour 100 000 habitants chez les personnes âgées et 30% de patients Covid dans les services de réanimation

A lire aussi : Covid : les dernières mesures dans les zones d’alerte maximale

Pas de reconfinement prévu

"Dans les endroits où ça circule trop vite, en particulier où ça circule beaucoup chez les personnes âgées […] et où on voit de plus en plus de lits occupés aux urgences, on doit aller vers plus de restrictions, comme celles qu'on a pu connaître par exemple dans les Bouches-du-Rhône ou dans Paris et la petite couronne", a fait valoir Emmanuel Macron lors d'un entretien sur TF1 et France 2.

Le chef de l'Etat a toutefois exclu une nouvelle limitation des déplacements: "la stratégie qu'on a retenue n'est pas celle-ci, elle est de responsabiliser nos citoyens: nous ne sommes pas, et nous ne serons pas pour plusieurs mois dans un temps normal", a-t-il expliqué.

Lille, Lyon, Grenoble, Saint-Etienne et Toulouse

Il y a une semaine, Olivier Véran avait pointé cinq métropoles dont l’évolution semble « très préoccupante ». Selon BFMTV, à Lille, le taux d'incidence atteint 295 cas pour 100 000 habitants le 7 octobre. Il est de 270 pour les personnes âgées de plus de 65 ans, et le taux d'occupation des lits en réanimation par des patients Covid va prochainement dépasser 30%.

À Saint-Etienne, le taux d'incidence serait aux alentours de 300 selon BFMTV, et à 187 pour les personnes âgées. Le taux d'occupation des lits en réanimation dépasse aussi les 30%. Toujours selon BFM, le taux d'incidence est de 280 à Grenoble et de 118 chez les personnes de plus de 65 ans. Le taux d'occupation des lits en réanimation dépasse là encore les 30%.

À Lyon le taux d'incidence aurait atteint 245 le 7 octobre, et 146 pour les personnes de plus de 65 ans. Le taux d'occupation des lits en réanimation dépasse aussi les 30%. Et à Toulouse, le taux d'incidence s’élèverait à 225, et à 123 chez les personnes âgées. 28% des lits de réanimation sont occupées par des patients Covid en Occitanie.

A lire aussi : Les bars sont-ils plus à risque de transmission de la covid ?

« le virus circule plus vite »

18.746 nouveaux cas de contamination par le coronavirus ont été détectés au cours des dernières 24 heures, selon Santé publique France, un record depuis l'utilisation de tests à grande échelle.

"Le virus circule plus vite depuis plusieurs semaines", a souligné Emmanuel Macron. Le nombre de malades de la covid hospitalisés en réanimation a en revanche légèrement reculé le 7 octobre, pour la première fois depuis fin août: 1.406 patients sont actuellement en réa en raison de la covid, soit 11 de moins que la veille, selon le bilan quotidien de l'agence sanitaire.

Au cours des dernières 24 heures, 143 nouveaux patients atteints de la forme la plus grave de la maladie ont dû être admis dans un service de réanimation. 

Une évolution inquiétante

Au pic de l'épidémie, début avril, plus de 7.000 malades étaient hospitalisés dans ces services, essentiellement ceux qui avaient besoin d'être placés sous respiration artificielle. Ce nombre a ensuite fortement chuté jusqu'à fin juillet, puis a évolué dans une fourchette comprise entre 350 et 400 patients jusqu'à fin août, avant de reprendre une augmentation constante.

La capacité nationale actuelle est d'environ 5.000 de lits de réanimation. Le nombre total de patients hospitalisés pour le Covid-19 continue lui d'augmenter, à 7.514 contre 7.377 mardi, dont 789 qui ont été admis dans les dernières 24 heures.

En outre, 80 personnes sont mortes de la Covid ces dernières 24 heures, portant le total de décès à l'hôpital ou en Ehpad depuis le début de l'épidémie à plus de 32.445.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr