1. / Maladies
  2. / Gynécologie
  3. / Fibromes

Fibrome utérin : faire le choix de l'embolisation

Douleurs pelviennes, saignements abondants, constipation, besoin fréquent d’uriner… Ces signes peuvent évoquer la présence de fibromes, des tumeurs bénignes qui se développent au niveau de la paroi de l'utérus.  

Rédigé le

Fibrome utérin : faire le choix de l'embolisation

Les fibromes concernent près d’un tiers des femmes en âge de procréer. Ils peuvent parfois atteindre des tailles impressionnantes d’où une augmentation de la taille de l’utérus comparable à une grossesse de six ou sept mois.
Quand les fibromes sont nombreux, volumineux et/ou symptomatiques, un traitement non invasif est possible, c’est l’embolisation. L’intervention se déroule sous anesthésie générale et dans un bloc muni d’un appareil de radiologie. Elle est efficace sur les saignements, les douleurs et les symptômes provoqués par la compression des organes avoisinant le fibrome (difficultés pour uriner, constipation, douleurs abodminales,...). Les suites opératoires sont simples, avec un arrêt de travail durant une semaine. Il peut y avoir des nausées ou une petite fièvre juste après l'intervention, un arrêt des règles passager de quelques mois.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr